Grève en Allemagne : plus de trains ICE pendant six jours ! | Économie

Les voyages en train vers l’Allemagne deviendront beaucoup plus compliqués dans les prochains jours. La NS rapporte qu’à partir de mercredi, il n’y aura pas de trains ICE vers nos voisins de l’Est pendant six jours. De plus, le train intercités vers Berlin ne circulera pas.

En outre, il n’y aura pas non plus de trains Nightjet vers l’Autriche et la Suisse du mardi au dimanche.

La raison de ces perturbations est une grève du personnel ferroviaire. Les actions menées par le transporteur allemand Deutsche Bahn ont été déclenchées par le syndicat ferroviaire GDL dans le cadre d’un conflit persistant portant sur des salaires plus élevés et des semaines de travail plus courtes.

Les grèves débuteront mercredi à 2h00 et se poursuivront jusqu’à lundi 18h00. Il s’agit de la plus longue action menée jusqu’à présent dans le conflit entre le GDL et la Deutsche Bahn.

La NS déclare que les billets vers, depuis et à travers l’Allemagne avec des dates de voyage entre le 24 et le 29 janvier peuvent être utilisés de manière flexible sur tous les trains de jour de la Deutsche Bahn jusqu’au 5 février. De plus, les voyageurs peuvent annuler leurs billets sans frais ou les modifier pour une autre date, à condition que celle-ci soit après le 5 février.

En raison de l’affluence attendue au service clientèle, les voyageurs peuvent annuler leurs billets par téléphone jusqu’à un mois après la date de voyage initiale, indique la NS. Le planificateur de voyage sera adapté dès que possible.

Les trains ICE desservent notamment Amsterdam, Cologne, Francfort et Munich. Ils passent également par l’Allemagne pour atteindre d’autres destinations telles que Zurich et Vienne.

Le NS Bild indique que les billets avec des dates de voyage entre le 24 et le 29 janvier peuvent être utilisés sur des trains de jour de la Deutsche Bahn jusqu’au 5 février. Les clients peuvent également annuler ou reporter leurs voyages sans frais jusqu’au 5 février. Les billets peuvent également être remboursés par téléphone jusqu’à un mois après la date de voyage initiale, en raison de l’affluence prévue au service clientèle.

L’image: EPA

Découvrez des articles similaires: Économie

Gilles Moreau https://belgiumtribune.be/

Journaliste chevronné depuis plus de 12 ans, j'ai couvert divers sujets allant de la politique nationale à l'économie mondiale. Autrefois affilié à des publications de renom, il apporte désormais son expertise à BelgiumTribune.be, analysant en profondeur les enjeux politiques et économiques qui façonnent l'avenir du pays.

Tu pourrais aussi aimer

+ There are no comments

Add yours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.