Un mystérieux secret derrière A Star Is Born sur TF1 découvrez le remake de remake de remake

Le célèbre film « A Star Is Born », réalisé par Bradley Cooper et mettant en vedette Lady Gaga, n’est pas une œuvre originale. En effet, il s’agit du troisième remake d’un film datant de 1937.

Ce soir, TF1 présente le drame musical « A Star Is Born », dirigé par Bradley Cooper, qui marque le premier grand rôle de Lady Gaga au cinéma. Malgré son énorme succès au box-office et ses huit nominations aux Oscars, le film est en réalité un remake de plusieurs longs métrages sortis avant lui. En fait, trois films « A Star Is Born » ont précédé la version de 2018.

Ce thème n’est pas nouveau, car en 1976, Barbra Streisand et Kris Kristofferson ont joué dans « Une étoile est née », une histoire située également dans le milieu musical. Le film raconte le parcours autodestructeur du chanteur de rock John Norman Howard, qui rencontre Esther, une chanteuse en devenir destinée à l’éclipser. Leur relation personnelle et professionnelle tumultueuse est le cœur du film, et cette thématique a été largement reprise par la version de Bradley Cooper, qui a été la première à transposer l’intrigue initiale dans le domaine musical, précédemment axée sur le cinéma.

Avant cela, en 1954, « Une étoile est née » mettait en scène une star de cinéma sur le déclin, joué par James Mason, qui rencontre une jeune chanteuse, interprétée par Judy Garland, et la présente à un patron de studio. La jeune actrice gravit les échelons rapidement et épouse son mentor, mais leur relation est marquée par de nombreux revers, dont un est repris quasi intégralement dans la version de Bradley Cooper, où le mari ivre ruine une cérémonie consacrée à son épouse.

Cependant, bien avant tout cela, un autre film « A Star Is Born » était déjà sorti en 1937, interprété par Janet Gaynor et Fredric March, et réalisé par William A. Wellman. Cette version est supposée s’inspirer de la vie de l’actrice Barbara Stanwyck avec son premier mari, Frank Fay.

Après le succès de cette version, une suite intitulée « Heartbreak Town », qui devait se concentrer sur le parcours d’un enfant-star dans l’industrie cinématographique, avait été annoncée mais n’a finalement jamais vu le jour.

Ainsi, « A Star Is Born » peut être considéré comme un remake de remake, témoignant de la pérennité de cette histoire qui continue à captiver les spectateurs à travers les âges.

Benjamin Lambert

Journaliste engagé depuis plus de 10 ans, Benjamin Lambert a consacré sa carrière à l'investigation et à la révélation des problématiques sociales majeures. Ayant contribué significativement à des médias réputés, il met désormais son expérience au service de BelgiumTribune.be, explorant des sujets captivants et éclairant des enjeux cruciaux de la société à travers ses articles percutants.

Tu pourrais aussi aimer

+ There are no comments

Add yours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.