Événement spectaculaire à Newcastle Brighton triomphe avec brio

Newcastle United a de nouveau perdu des points en Premier League malgré quatre buts contre Luton Town. Cependant, Brighton & Hove Albion a triomphé dans la lutte pour une place en l’Europe. Dans le bas du classement, Burnley peine à avancer malgré un match nul.

À St. James’ Park, un but de Sean Longstaff sur une passe de Kieran Trippier a été le début d’un spectacle. Malgré cela, Luton a montré de la résilience, renforcée par ses quatre victoires lors des sept derniers matchs. Gabriel Osho a effacé le retard d’un coup de tête. Longstaff a marqué à nouveau dans la 23e minute, mais Newcastle a de nouveau concédé l’avantage. Ross Barkley a marqué dans la 40e minute sur un rebond après une belle course (2-2).

La situation s’est encore aggravée après la mi-temps pour Newcastle. Clinton Morris a porté Luton en tête depuis le point de penalty contre l’équipe du titulaire Sven Botman (2-3) et Elijah Adebayo a même porté le promu à 2-4. Le jeune attaquant de 26 ans a marqué après que Barkley lui a parfaitement préparé la balle avec l’extérieur du pied.

Avec ce retard, c’était le code rouge pour Newcastle. Eddie Howe a lancé l’offensive finale avec le retour de Harvey Barnes. Barnes, qui n’avait pas joué depuis le 24 septembre, a fait pression et a obtenu des résultats. Trippier a marqué un but de réduction avec son pied gauche sur une passe de Bruno Guimarães. C’était Barnes qui a ramené le score à égalité peu de temps après. L’attaquant, qui était longtemps absent en raison d’une blessure au pied, a glissé le ballon de son pied gauche dans le but après une bonne interception de Lewis Miley, âgé de dix-sept ans. Le gardien Thomas Kaminski n’était pas exempt de tout reproche sur ce but. Cependant, la joie de Barnes n’en était pas moins grande, il a sauvé un point pour Newcastle, où la frustration règnera malgré le match nul contre le mal classé.

De son côté, Brighton & Hove Albion s’est révélé trop fort pour son rival Crystal Palace. Avec Jan Paul van Hecke comme l’un des trois défenseurs centraux et Bart Verbruggen dans les buts, The Seagulls a pris l’initiative dès le début. Palace a été fortement mis sous pression et a encaissé un but dès la troisième minute. Le grand Lewis Dunk d’1,92 m a marqué de la tête sur un corner de Pascal Gross : 1-0.

À Palace, Eberechi Eze était absent en raison d’une blessure et Michael Olise n’était pas assez en forme pour commencer. Le manque à gagner des deux joueurs a été ressenti. Brighton est resté maître du jeu et a porté son avance à 3-0 avant la mi-temps. Un encerclement autour de la surface de réparation de Palace s’est terminé après plus d’une demi-heure avec un centre de Tariq Lamptey. Le centre est arrivé à l’autre défenseur latéral : Jack Hinshelwood. Le jeune anglais de dix-huit ans a marqué d’une tête renversée : 2-0. Une minute plus tard, le meneur de jeu offensif Facundo Buonanotte a marqué avec un tir bien placé pour le troisième but.

Palace a réagi seulement à la 71e minute par l’intermédiaire de Jean-Philippe Mateta. Cependant, le suspense a pris fin au Amex Stadium avec l’entrée en jeu de João Pedro en fin de match. Brighton a désormais autant de points que Manchester United, qui jouera dimanche contre West Ham United.

Enfin, Burnley, qui n’avait pas gagné depuis le 23 décembre, se devait de limiter les dégâts lors du match à domicile contre Fulham. L’équipe de l’entraîneur Vincent Kompany a de nouveau eu du mal offensivement contre les Londoniens et a mal défendu sur l’une des premières situations de coup de pied arrêté. João Palhinha a marqué de la tête sur un corner d’Andreas Pereira pour le 0-1. Quatre minutes plus tard, Rodrigo Muniz a marqué le 0-2. C’était le premier but pour l’attaquant prêté par Middlesbrough en Premier League et le 47e contre de la saison en championnat pour Burnley. Seul Sheffield United a encaissé plus de buts en Premier League (54).

Gilles Moreau https://belgiumtribune.be/

Journaliste chevronné depuis plus de 12 ans, j'ai couvert divers sujets allant de la politique nationale à l'économie mondiale. Autrefois affilié à des publications de renom, il apporte désormais son expertise à BelgiumTribune.be, analysant en profondeur les enjeux politiques et économiques qui façonnent l'avenir du pays.

Tu pourrais aussi aimer

+ There are no comments

Add yours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.