Les Belges tombent amoureux des intelligences artificielles futuristes

Les Jeunes Chinois se Tournent Vers des Robots de Conversation pour Combler leur Solitude

De plus en plus de jeunes chinois en mal d’affection se tournent vers des robots de conversation interagissant avec eux grâce à l’intelligence artificielle. La vie trépidante dans les immenses villes chinoises et les horaires de travail contraignants rendent parfois difficile le maintien des relations amicales, amplifiant ainsi le sentiment de solitude chez les jeunes.

Les progrès rapides de l’intelligence artificielle ont entraîné une multiplication des robots de conversation en ligne en Chine, offrant des relations sentimentales ou amicales qui semblent plus authentiques. Les applications telles que Wantalk de Baidu, le géant chinois de l’internet, proposent des compagnons de conversation générés par l’intelligence artificielle pour combler le vide affectif ressenti par de nombreux jeunes. Wang Xiuting, une étudiante de 22 ans à Pékin, souligne cette difficulté à rencontrer le partenaire idéal dans la vie réelle en raison des différences de personnalités et des frictions qui en découlent.

L’Intimité Virtuelle: Une Tendance Émergente

Le besoin de soutien émotionnel se fait ressentir, notamment lors des périodes stressantes liées aux études universitaires, aux examens, et à la vie quotidienne. La possibilité de poser des questions aux robots de conversation et de recevoir des conseils semble apporter un réconfort aux utilisateurs. Xiuting partage son expérience en expliquant que même si les conseils des robots ne sont pas comparables à ceux qu’un expert humain pourrait donner, ils répondent suffisamment à ses besoins quotidiens. Elle admet avoir plusieurs “amoureux” virtuels inspirés de la Chine ancienne, exprimant ainsi la tendance générale des utilisateurs à rechercher une émotion et une validation positives.

Réponse à la Solitude et à l’Incertitude

Outre le besoin de lutter contre la solitude, les jeunes chinois font face à l’incertitude concernant leur avenir, notamment en raison d’un taux de chômage élevé. Lu Yu, responsable chez Wantalk, souligne l’importance de disposer d’un système de discussion disponible à tout moment. L’intelligence artificielle devient ainsi un moyen de conversation accessible pour ceux qui se sentent seuls, offrant un réconfort non seulement aux jeunes mais aussi aux personnes âgées isolées.

Les Compagnons Virtuels en Pleine Expansion

Wantalk offre la possibilité de dialoguer avec un compagnon virtuel créé par d’autres utilisateurs ou de personnaliser le sien, selon des critères spécifiques. L’intelligence artificielle s’adapte progressivement au style de l’utilisateur, enregistrant ses préférences pour offrir des interactions de plus en plus réalistes. Certains utilisateurs, comme Xiuting, vont même jusqu’à considérer leur compagnon virtuel comme un petit ami idéal, soulignant ainsi la préférence pour la simplicité et la réponse personnalisée que ces robots offrent.

Diversification des Offres par les Acteurs Majeurs

En plus de Baidu, d’autres entreprises chinoises de renom ont mis en place des compagnons de conversation alimentés par l’intelligence artificielle. ByteDance a lancé «Doubao», Tencent propose «Weiban» tandis que la start-up shanghaïenne MiniMax connaît un franc succès avec son application «Glow». Les utilisateurs comme Tufei, 25 ans, trouvent du réconfort et une certaine intimité dans leurs conversations quotidiennes avec leur compagnon virtuel, allant même jusqu’à exprimer des sentiments similaires à ceux d’une relation amoureuse.

Ces robots de conversation améliorés continuent de gagner en popularité en Chine, laissant présager une transformation des interactions sociales à l’ère de l’intelligence artificielle. Alors que la société se tourne de plus en plus vers la technologie pour combler les vides affectifs, le rôle des compagnons virtuels dans le quotidien des Chinois ne cesse de croître, laissant entrevoir un avenir où les frontières entre réalité et virtualité pourraient devenir de plus en plus floues.

FAQ : Questions Fréquemment Posées

1. Quels sont les principaux avantages des robots de conversation en Chine ?

Les robots de conversation offrent un soutien émotionnel et la possibilité d’interactions personnalisées, répondant ainsi aux besoins affectifs des utilisateurs.

2. Comment les compagnons virtuels sont-ils créés ?

Les compagnons virtuels peuvent être créés par d’autres utilisateurs ou personnalisés en fonction des préférences individuelles, offrant ainsi une expérience unique.

3. Quelle est la différence entre les conseils des robots et ceux d’un humain ?

Bien que les conseils des robots ne puissent égaler ceux d’un expert humain, ils répondent de manière adéquate aux besoins quotidiens des utilisateurs.

4. Pourquoi les jeunes chinois se tournent-ils de plus en plus vers les compagnons virtuels ?

La solitude, l’incertitude quant à l’avenir et la difficulté à entretenir des relations réelles sont parmi les principales raisons qui incitent les jeunes à utiliser des robots de conversation.

5. Quels sont les acteurs majeurs proposant des compagnons de conversation en Chine ?

Outre Baidu, des entreprises telles que ByteDance, Tencent et MiniMax ont lancé leurs propres applications offrant des interactions basées sur l’intelligence artificielle.

6. Comment l’intelligence artificielle s’adapte-t-elle à l’utilisateur ?

L’intelligence artificielle enregistre les préférences de l’utilisateur au fil du temps, lui permettant d’offrir des interactions plus réalistes et personnalisées en fonction de son style de conversation.

Laurent Dubois http://belgiumtribune.be

Fort d'une carrière de 18 ans dans le journalisme, Laurent Dubois s'est spécialisé dans la couverture approfondie des événements culturels, artistiques et historiques. Ayant travaillé avec des magazines de premier plan, il met désormais à contribution son savoir-faire pour BelgiumTribune.be, partageant des perspectives uniques sur le patrimoine culturel et l'art contemporain.

Tu pourrais aussi aimer

+ There are no comments

Add yours