Categories
Actualité à la Une

Découvrez le talentueux parcours de Sophie EllisBextor la chanteuse derrière Murder on the Dancefloor

Sophie Ellis-Bextor fait un retour étonnant sur le devant de la scène. Sa chanson « Murder on the Dancefloor, » sortie en 2001, a fait un retour fracassant, plus de vingt ans après sa sortie, en se classant 12e du Top 50 mondial de Spotify. Ce tube dance et pop est devenu le 8e titre le plus recherché sur l’application Shazam cette semaine et a été téléchargé près de 1,5 million de fois le soir du 31 décembre.

Le film « Saltburn » d’Emerald Fennell, mis en ligne sur Prime Video mi-novembre, est à l’origine de cette résurrection inattendue. Dans la toute dernière scène du film, on peut voir le comédien Barry Keoghan danser, nu, dans un luxueux château désert sur « Murder on the Dancefloor. » La chorégraphie s’est ensuite propagée sur TikTok, entraînant la multiplication des vidéos sur la plateforme. Sophie Ellis-Bextor elle-même a contribué à cette tendance.

Interrogée sur ce come-back soudain, Sophie Ellis-Bextor avoue à la BBC : « C’est vraiment magique. Et pour être honnête, je ne pense pas avoir complètement assimilé la situation. C’est extraordinaire. C’est une chanson que je chante depuis plus de vingt ans et que j’aime toujours autant. » Elle se réjouit également que sa musique « crée de nouveaux souvenirs avec les gens. C’est vraiment magnifique. »

« C’est spectaculaire ce qui s’est passé avec cette chanson et le fait qu’elle soit écoutée par des gens qui n’étaient même pas encore en vie lors de sa sortie, » poursuit-elle. Malgré une carrière jalonnée de quelques tubes pop-dance, la chanteuse n’a jamais retrouvé un succès aussi phénoménal que celui de « Murder on the Dancefloor ».

Pour capitaliser sur ce succès imprévu, Sophie Ellis-Bextor a été invitée à la Star Academy pour interpréter son tube lors de la seconde demi-finale en duo avec Héléna. Il faut noter que ce n’est pas la première fois qu’un ancien titre redevient populaire. Par exemple, la chanson « Running Up that Hill » de Kate Bush a également retrouvé une seconde vie trente-sept ans après sa sortie grâce à la série « Stranger Things. »

En conclusion, le retour en force de « Murder on the Dancefloor » de Sophie Ellis-Bextor est un phénomène remarquable qui rappelle que les classiques musicaux ont le pouvoir intemporel de captiver les générations, offrant ainsi une nouvelle jeunesse à ces œuvres qui ont marqué l’histoire de la musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Exit mobile version