Secrets Révélés Découvrez la Dernière Merveille de la Brasserie Trappiste de Rochefort

La brasserie trappiste de Rochefort dans la province de Namur va lancer sa bière Triple Extra en version fût à partir du mois d’avril, offrant ainsi une nouvelle manière de déguster cette bière saisonnière. Cette nouveauté s’inscrit dans la lignée d’autres brasseries trappistes telles que Chimay et Westmalle, qui ont déjà adopté ce conditionnement.

La Triple Extra, qui est la plus récente création de la brasserie, se distingue de ses prédécesseurs ambrée (6) et brunes (8 et 10) par sa teinte blonde. François Mathy, directeur de la brasserie, explique : « Les passionnés sont très demandeurs pour avoir la 10 ou même la 8 au fût. Dans un premier temps, nous allons faire le pas avec la blonde dont la fraîcheur est idéale pour le service au fût. » Cette adaptation en fût signifie une légère modification de la recette, avec une perte d’un demi-degré d’alcool, mais la bière affichera tout de même 7,6 % alc.

La disponibilité de la Triple Extra au fût sera limitée, avec seulement 2 000 fûts de 20 litres proposés chaque année au printemps en raison des contraintes liées aux capacités de production. Cette nouveauté n’est pas uniquement réservée à la Belgique, car la bière sera également proposée aux Pays-Bas.

Certains établissements horeca de Rochefort auront la possibilité de proposer la Triple Extra au fût toute l’année, mettant ainsi en avant le soutien de la communauté monastique à l’économie locale. Une partie des revenus issus de la brasserie est d’ailleurs injectée dans des projets locaux et sociaux, respectant ainsi la philosophie trappiste.

En moins de quatre ans, la Triple Extra s’est imposée au sein de la gamme Rochefort, représentant désormais 10 % de la production annuelle. Pour répondre à cette évolution, la brasserie a modernisé son lieu de production avec une nouvelle installation dernier cri, inaugurée en février 2020.

La transformation de l’ancienne salle historique de la brasserie n’est pas encore définie, mais les responsables actuels reconnaissent « un manque de lien avec les consommateurs ». François Mathy commente : « L’objectif n’est pas d’ouvrir un magasin, en tout cas à court terme, et encore moins un café-restaurant car ce n’est pas l’essence de l’abbaye. Mais il faut améliorer l’accueil et faire découvrir notre histoire et son patrimoine. »

La brasserie trappiste de Rochefort rejoint ainsi d’autres brasseries trappistes telles que Chimay et Westmalle qui ont déjà proposé leurs bières au fût. La diversification des conditionnements permet aux amateurs de découvrir de nouvelles déclinaisons de ces breuvages emblématiques.

En résumé, l’arrivée de la Triple Extra en version fût marque une nouvelle étape pour la brasserie trappiste de Rochefort, offrant aux amateurs la possibilité de déguster cette bière emblématique d’une manière inédite tout en contribuant au soutien de l’économie locale et des projets sociaux.

Gilles Moreau https://belgiumtribune.be/

Journaliste chevronné depuis plus de 12 ans, j'ai couvert divers sujets allant de la politique nationale à l'économie mondiale. Autrefois affilié à des publications de renom, il apporte désormais son expertise à BelgiumTribune.be, analysant en profondeur les enjeux politiques et économiques qui façonnent l'avenir du pays.

Tu pourrais aussi aimer