Scandale à Paris Le recteur démissionne après un projet de réforme explosif

Le rectorat de Paris est secoué par une décision sans précédent, avec la démission de son recteur Christophe Kerrero. Ce dernier, qui occupait le poste depuis juillet 2020, a fait part de sa décision dans une lettre adressée au personnel de l’académie. Sa démission intervient suite à la suspension par le ministère de l’éducation d’un projet visant à fermer certaines classes préparatoires et à en ouvrir de nouvelles avec une vocation plus sociale.

Dans sa lettre, M. Kerrero exprime son départ dans un contexte de doute concernant l’école et souligne la nécessité d’une mobilisation de tous les acteurs du système éducatif. Selon une source proche du rectorat, le désaveu de sa réforme par la ministre Oudéa-Castéra lors d’une instance du conseil supérieur de l’éducation a conduit M. Kerrero à prendre cette décision inédite.

Cette démission survient alors que des spéculations persistent quant au maintien d’Amélie Oudéa-Castéra à son poste, malgré une série de polémiques la concernant. Interrogée sur son éventuelle démission, la ministre a affirmé qu’elle n’y songeait pas. Elle a également salué le parcours exemplaire et l’engagement de M. Kerrero en faveur de la mixité sociale, et a assuré la poursuite des chantiers qu’il a initiés pour l’égalité des chances.

L’entourage de la ministre a également annoncé que toutes les mesures de soutien des élèves en termes de promotion et de mixité sociale prises par M. Kerrero seront soutenues et financées, malgré le moratoire sur certaines fermetures de classes préparatoires décidé par la ministre. Cette annonce faisait suite à la mobilisation d’enseignants et d’élèves contre la fragilisation des parcours littéraires liée à la fermeture de certaines classes.

Selon des réactions recueillies par l’AFP, certains souhaitaient qu’aucune classe préparatoire ne soit fermée, tout en affirmant que des marges budgétaires auraient pu être trouvées pour soutenir les propositions de M. Kerrero, en particulier celles visant les lycéens professionnels.

Cette démission exceptionnelle du recteur de Paris suscite des interrogations quant à son impact sur le paysage éducatif de la capitale. Il reste à voir quelles seront les prochaines nominations pour compléter le gouvernement et quelles orientations seront prises pour l’éducation nationale à la suite de cet événement sans précédent.

Laurent Dubois http://belgiumtribune.be

Fort d'une carrière de 18 ans dans le journalisme, Laurent Dubois s'est spécialisé dans la couverture approfondie des événements culturels, artistiques et historiques. Ayant travaillé avec des magazines de premier plan, il met désormais à contribution son savoir-faire pour BelgiumTribune.be, partageant des perspectives uniques sur le patrimoine culturel et l'art contemporain.

Tu pourrais aussi aimer