Categories
Actualité à la Une

Roger Daltrey des Who son incroyable confession sans filtre

L’auteur des Who partage ses pensées dans un journal des coulisses

Le chanteur emblématique du groupe The Who, a récemment partagé ses réflexions et sentiments dans un journal des coulisses pour le magazine Times. Il a abordé divers sujets, y compris le Teenage Cancer Trust et une série de concerts organisée par lui-même. De plus, il a exprimé son opinion sur les réseaux sociaux et la culture des likes, affirmant qu’ils ne font que nourrir l’ego des individus.

Le rejet des critiques et l’isolement des réseaux sociaux

Dans son journal, l’artiste a déclaré qu’il avait délibérément choisi de ne pas lire les critiques de ses concerts. Il a expliqué : « Si vous lisez les bonnes critiques, vous devez également lire les mauvaises, et ces dernières peuvent être perturbantes. Je préfère rester en retrait par rapport à tout cela – les critiques, Twitter, et ainsi de suite. »

La perspective sur les réseaux sociaux et l’ego

Abordant le sujet des réseaux sociaux, il a exprimé une opinion tranchée : « Les réseaux sociaux peuvent être un outil de communication efficace, mais lorsque vous commencez à commenter chaque photo, à mettre des likes, cela ne sert qu’à flatter l’ego. Personnellement, je me moque de l’opinion des autres à mon égard. Je ne pourrais pas vivre dans cette obsession perpétuelle de validation externe. »

Réflexions sur le passage du temps et les futurs projets

Le musicien, âgé de 80 ans, a également parlé de sa perspective sur le temps qui passe : « Je dois rester pragmatique. Je suis conscient de ma propre mortalité. L’espérance de vie moyenne est de 83 ans et j’espère bien atteindre cet âge, mais il est temps pour une nouvelle génération de prendre le relais. »

Il a ajouté : « Mon engagement envers le Teenage Cancer Trust reste inébranlable. Depuis ma rencontre il y a plus de 30 ans avec les fondateurs de l’association, le Dr Adrian et Myrna Whiteson, je continuerai à œuvrer en coulisses, à plaider auprès des autorités et à défier le statu quo. »

Challenge de retrouver sa voix après une pause prolongée

Le chanteur a également partagé sa lutte personnelle avec l’appréhension avant ses récents concerts : « Après une pause de sept mois, cet hiver a été particulièrement éprouvant. J’ai quasiment vécu en reclus. Tout au long du mois de janvier, ma voix m’avait complètement abandonné. »

Il a ajouté : « Ma discipline de vie quasi-monacale me permet généralement de retrouver ma forme après une semaine de tournée. Cependant, pour la première fois de ma carrière, je ressens véritablement la difficulté de la situation. »

Les Who entament une série de concerts avec un orchestre symphonique

La série de concerts tant attendue des Who a débuté le lundi 18 mars au Royal Albert Hall de Londres en compagnie d’un orchestre symphonique, promettant une expérience musicale inoubliable pour les fans.

FAQs

1. Combien de concerts la série des Who comporte-t-elle ?

– La série de concerts compte plusieurs représentations.

2. Depuis combien de temps l’artiste soutient-il le Teenage Cancer Trust ?

– Il est mécène de l’association depuis plus de 30 ans.

3. Quel message l’artiste a-t-il transmis aux réseaux sociaux ?

– Il a déclaré que les réseaux sociaux alimentent principalement l’ego des individus.

4. Pourquoi l’artiste a-t-il choisi de ne pas lire les critiques de ses concerts ?

– Il a expliqué que lire des critiques négatives peut être perturbant et préfère rester à l’écart.

5. Quelle a été la principale difficulté pour l’artiste avant ses récents concerts ?

– Il a confié avoir perdu sa voix après une pause prolongée.

6. Où ont débuté les concerts des Who avec l’orchestre symphonique ?

– Les concerts ont débuté au Royal Albert Hall de Londres.

Exit mobile version