Categories
International

Révélation surprenante en Allemagne l039AfD grimpe au classement politique

L’AFD, malgré un revers électoral à l’élection régionale de Thuringe, atteint des sommets dans les sondages depuis sa création. Le parti nationaliste allemand compte capitaliser sur cette dynamique pour les élections européennes de juin. La scène politique allemande a été animée en ce début d’année 2024 avec la révélation d’un plan secret de « re-migration » et des manifestations massives dans tout le pays. Samedi dernier, 150 000 manifestants se sont rassemblés à Berlin pour exprimer leur mécontentement, certains établissant un parallèle entre la situation actuelle et celle de la République de Weimar.

L’AFD a connu une progression spectaculaire dans les sondages, passant de quelques pourcents à plus de 20% des voix aujourd’hui, se positionnant ainsi comme la deuxième force politique du pays. Cette ascension est fortement liée à la crise des réfugiés de 2015, qui a été le catalyseur de la percée du parti. Les résultats de l’AFD sont particulièrement significatifs dans les anciens länder de la RDA, où le parti a su capter le rejet du système politique.

La pandémie de Covid-19 et la guerre en Ukraine ont entraîné un recul relatif de l’AFD, qui a stagné à environ 10% dans les intentions de vote pendant plus de deux ans. Cette période a également été marquée par une crise interne au sein du parti, aboutissant à une restructuration et à une radicalisation de sa ligne politique. Aujourd’hui, l’AFD est dominé par une tendance national-völkisch, se positionnant de manière très anti-immigration, anti-islam, anti-woke et anti-féministe.

Malgré une crise interne et des fluctuations dans les sondages, l’AFD devrait enregistrer une performance améliorée aux élections européennes de juin prochain, d’après les prévisions. Cependant, les mobilisations nationales contre la montée en puissance de l’AFD pourraient potentiellement influencer les résultats électoraux. En effet, plusieurs sondages récents ont indiqué une perte d’intentions de vote après la défaite de l’AFD en Thuringe.

Exit mobile version