Révélation du testament de Matthew Perry la vérité enfin dévoilée

# Matthew Perry lègue sa fortune à un trust inspiré d’un personnage de Woody Allen

L’acteur de la célèbre série Friends, Matthew Perry, décédé en octobre 2023, a laissé derrière lui une fortune considérable, évaluée à environ 120 millions de dollars. Selon des documents obtenus par TMZ, Perry a exprimé le souhait de léguer la majorité de ses biens à un trust qu’il avait créé en 2009. Ce trust, appelé Trust Vivant Alvy Singer, rend hommage au personnage emblématique du film « Annie Hall » de Woody Allen, sorti en 1977.

Les détails du trust et des bénéficiaires

En plus des 120 millions de dollars initialement évalués, des actifs supplémentaires d’une valeur d’environ 1 million de dollars ont été révélés dans les documents. Le père de Matthew Perry, John Perry, sa mère Suzanne Morrison, sa demi-soeur Caitlin Morrison, ainsi que son ex-petite amie Rachel Dunn, sont désignés comme bénéficiaires du trust. Les exécuteurs testamentaires nommés par Perry sont Lisa Ferguson et Robin Ruzan, connue pour être l’ex-femme de Mike Myers et avoir collaboré avec l’acteur sur l’émission « Celebrity Liar » en 2010.

Clause spécifique dans le testament

Malgré le fait qu’il n’ait pas eu d’enfants, Matthew Perry a pris soin de spécifier dans son testament que tout enfant éventuel né après 2009 ne devrait en aucun cas hériter de sa fortune. Cette clause souligne l’attention particulière accordée par l’acteur à la distribution de ses biens.

Décès tragique et les circonstances entourant sa mort

Matthew Perry a été retrouvé sans vie dans son bain à remous l’année dernière. Le rapport du médecin légiste a confirmé que son décès était dû aux « effets aigus de la kétamine », avec des facteurs contributifs incluant la noyade, la maladie coronarienne et les effets de la buprénorphine, un médicament utilisé pour traiter les troubles liés à l’utilisation d’opioïdes.

Héritage et legs d’une icône d’Hollywood

La décision de Matthew Perry de créer un trust élaboré et de nommer des bénéficiaires spécifiques souligne l’importance qu’il accordait à la gestion et à la transmission de sa fortune. Cet aspect de sa succession ajoute une dimension supplémentaire à l’héritage laissé par l’acteur, bien connu pour son rôle emblématique de Chandler Bing dans la série Friends.

FAQ

1. Pourquoi Matthew Perry a-t-il nommé son trust d’après un personnage de film ?

La volonté de Matthew Perry de nommer son trust en hommage à un personnage de film montre son attachement à la culture cinématographique.

2. Qui sont les bénéficiaires désignés dans le trust de Matthew Perry ?

Les bénéficiaires du trust de Matthew Perry incluent son père, sa mère, sa demi-soeur, et son ex-petite amie.

3. Quel est le montant total de la fortune de Matthew Perry ?

La fortune de Matthew Perry était évaluée à environ 120 millions de dollars, avec des actifs supplémentaires d’une valeur d’environ 1 million de dollars.

4. Quelle est la raison pour laquelle aucun enfant né après 2009 ne peut hériter de la fortune de Matthew Perry ?

Matthew Perry a spécifiquement exclu tout enfant né après 2009 de l’héritage de sa fortune, tel que stipulé dans son testament.

5. Quelles sont les circonstances entourant la mort de Matthew Perry ?

Matthew Perry a été retrouvé sans vie dans son bain à remous, avec le rapport du médecin légiste indiquant une combinaison d’effets de substances contributives à son décès.

6. En quoi l’héritage de Matthew Perry est-il significatif pour le monde du divertissement ?

L’héritage de Matthew Perry, à la fois à travers sa carrière et sa gestion successorale, laisse une empreinte durable dans l’histoire d’Hollywood.

Laurent Dubois http://belgiumtribune.be

Fort d'une carrière de 18 ans dans le journalisme, Laurent Dubois s'est spécialisé dans la couverture approfondie des événements culturels, artistiques et historiques. Ayant travaillé avec des magazines de premier plan, il met désormais à contribution son savoir-faire pour BelgiumTribune.be, partageant des perspectives uniques sur le patrimoine culturel et l'art contemporain.

Tu pourrais aussi aimer