Nouvelles révélations sur lancien chef de la police de Mons incroyable taux dalcool détecté

Procès de l’ancien Chef de Corps de la Police de Mons

Le procès de l’ancien chef de corps de la police de Mons débute ce lundi. Jean-Hubert Nicolay est soupçonné d’avoir conduit en état d’alcoolémie et d’avoir falsifié son éthylotest. Son avocat, Marc Uyttendaele, affirme que son client nie les faits qui lui sont reprochés.

Jean-Hubert Nicolay nie les accusations:
« Mon client nie les faits de manière absolue », a commenté Me Uyttendaele, avocat de Jean-Hubert Nicolay. La défense du chef de corps, accusé d’avoir falsifié les résultats de son éthylotest est claire: Jean-Hubert Nicolay n’a rien à se reprocher. « Il a bu un Gin Tonic [avant de prendre le volant], point barre », a répondu l’avocat.

Un dossier particulier :
L’avocat estime qu’il s’agit d’un dossier « particulier » étant donné que le parquet l’a initialement placé à l’information. « Il n’y a pas eu d’instruction, pas de possibilité de demander des devoirs complémentaires », a regretté l’avocat.

Chef de corps : Falsification des résultats de l’éthylotest?

Les faits reprochés au chef de corps de la police de Mons-Quévy remontent à mars 2022. Jean-Hubert Nicolay rentre chez lui vers 2h30 du matin lorsque son véhicule quitte la route et fait plusieurs tonneaux. Le policier est seul en cause et est légèrement blessé à la tête. Les policiers de sa propre zone de police lui font faire un éthylotest qui s’avère négatif.

Une prise de sang révélatrice :
À l’époque, il affirme qu’il n’avait pas bu, mais, plusieurs heures plus tard, une prise de sang effectuée à l’hôpital où il était soigné montre le contraire. L’analyse sanguine affiche un taux de 3,06 grammes d’alcool par litre de sang, soit six fois plus que la limite autorisée au volant.

Accusé démis de ses fonctions

Le 11 novembre dernier, le collège de la zone de police a pris la décision de suspendre Jean-Hubert Nicolay de son poste de chef de corps. Il est démis de ses fonctions pour une durée de quatre mois. Côté pénal, l’ancien policier devra répondre de plusieurs chefs d’accusation, dont la fraude informatique, l’imprégnation alcoolique et la conduite en état d’ivresse.

# FAQS

1. Pourquoi Jean-Hubert Nicolay est-il accusé de falsification de son éthylotest?
Il est accusé d’avoir falsifié son éthylotest suite à un accident de la route.

2. Quelle est la réaction de son avocat par rapport aux accusations?
L’avocat de Jean-Hubert Nicolay affirme que son client nie de manière absolue les faits qui lui sont reprochés.

3. Quels sont les chefs d’accusation auxquels Jean-Hubert Nicolay doit répondre?
Il doit répondre de fraude informatique, d’imprégnation alcoolique et de conduite en état d’ivresse.

4. Quelle quantité d’alcool a-t-on retrouvé dans son sang selon l’analyse sanguine?
L’analyse sanguine a révélé un taux de 3,06 grammes d’alcool par litre de sang.

5. Quelle décision a été prise concernant son poste de chef de corps de la police de Mons-Quévy?
Il a été suspendu de ses fonctions pour une durée de quatre mois par le collège de la zone de police.

6. Quel événement a conduit à l’ouverture du procès contre Jean-Hubert Nicolay?
Un accident de la route survenu en mars 2022, où son véhicule a quitté la route et a fait plusieurs tonneaux.

Benjamin Lambert

Journaliste engagé depuis plus de 10 ans, Benjamin Lambert a consacré sa carrière à l'investigation et à la révélation des problématiques sociales majeures. Ayant contribué significativement à des médias réputés, il met désormais son expérience au service de BelgiumTribune.be, explorant des sujets captivants et éclairant des enjeux cruciaux de la société à travers ses articles percutants.

Tu pourrais aussi aimer

+ There are no comments

Add yours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.