Nicolas Cage surprenant dans le rôle de Longlegs

Lee Harker (Maika Monroe) dans « Longlegs », d’Oz Perkins

La performance remarquable de Nicolas Cage dans « Longlegs »

Un an après avoir brillamment interprété un Dracula mégalomane dans « Renfield » de Chris McKay en 2023, Nicolas Cage revient sur le devant de la scène avec un nouveau rôle étonnant. Dans « Longlegs », où il tient le rôle-titre, l’acteur se distingue par son apparence singulière, rappelant une vieille dame excentrique ayant abusé des liftings. Son personnage, dans sa veste usée, se dévoile au volant de sa voiture avec des répliques fracassantes telles que « J’aurais dû avorter pour échapper à cet enfer d’existence! ». Ces traits laissent entrevoir la profondeur psychotique du quatrième long-métrage d’Oz Perkins.

La filiation artistique d’Oz Perkins et son inspiration

Oz Perkins, réalisateur de « Longlegs », a hérité d’un héritage cinématographique marquant. Fils d’Anthony Perkins, célèbre pour son rôle inoubliable de Norman Bates dans « Psychose » d’Alfred Hitchcock, Oz Perkins s’inscrit dans la lignée d’une famille aux contours sombres. L’acteur offre à Nicolas Cage l’opportunité de revêtir les stigmates d’une enfance difficile de manière grandiose, renouant ainsi avec les zones d’ombre d’une jeunesse troublée.

L’histoire captivante de « Longlegs »

Dans les années 1990, Lee Harker (Maika Monroe), une jeune recrue du FBI, mène une enquête haletante sur une série de meurtres attribués à Longlegs. L’assassin laisse sa marque grâce à des messages cryptés sur les scènes de crime, toutes nichées dans des maisons chaleureuses où l’innocence des enfants bascule soudain dans l’horreur. Alors que l’agent Harker découvre un lien inattendu avec le tueur, le film explore avec sensibilité les tourments de la schizophrénie à travers des poupées maléfiques.

La mise en scène subtile et terrifiante de « Longlegs »

Oz Perkins exploite habilement les apparitions de Longlegs, jouant avec les codes du thriller pour captiver le public. En résistant à la tentation de l’outrance, le réalisateur joue sur l’efficacité de l’implicite, alternant les plans et les silences pour créer une atmosphère oppressante. Les décors, imprégnés d’ocre et de noir, renforcent l’esthétique élégante de ce thriller moderne, privilégiant le « less is more » pour immerger pleinement les spectateurs dans l’horreur.

Questions et Réponses

Quel rôle Nicolas Cage incarne-t-il dans « Longlegs »?
Nicolas Cage interprète le rôle-titre de Longlegs, offrant une performance mémorable dans ce thriller.

Quelle est l’histoire de « Longlegs »?
Le film raconte l’enquête de Lee Harker, jouée par Maika Monroe, sur une série de meurtres perpétrés par Longlegs, avec des scènes de crime énigmatiques.

Quelle est la particularité de la mise en scène de « Longlegs »?
Oz Perkins privilégie une approche subtile et terrifiante, jouant avec les codes du thriller pour créer une ambiance oppressante.

Quel est le lien entre Oz Perkins et Anthony Perkins?
Oz Perkins est le fils d’Anthony Perkins, célèbre pour son rôle de Norman Bates dans « Psychose », offrant ainsi une dimension artistique fascinante à sa filmographie.

Comment le film « Longlegs » explore-t-il les tourments de la schizophrénie?
A travers des poupées maléfiques et une intrigue captivante, le film met en lumière les tourments de la schizophrénie de manière sensible.

Quelles sont les teintes dominantes dans la mise en scène de « Longlegs »?
Les couleurs ocre et noir sont prédominantes dans les décors et les personnages, renforçant l’esthétique élégante et sobre du thriller.

Laurent Dubois http://belgiumtribune.be

Fort d'une carrière de 18 ans dans le journalisme, Laurent Dubois s'est spécialisé dans la couverture approfondie des événements culturels, artistiques et historiques. Ayant travaillé avec des magazines de premier plan, il met désormais à contribution son savoir-faire pour BelgiumTribune.be, partageant des perspectives uniques sur le patrimoine culturel et l'art contemporain.

Tu pourrais aussi aimer