McDonalds musarde pour acheter la Ligue 1 à 60 M

Uber Eats en négociations délicates pour le renouvellement du contrat

Partenaire de la Ligue 1 depuis 2019, Uber Eats est devenu le partenaire principal du championnat de France de première division en 2020 lorsqu’il a remplacé Conforama dans le Naming pour une somme annuelle de 15 M€. La présence d’Uber Eats aux côtés de stars telles que Lionel Messi, Neymar, et Kylian Mbappé au PSG a renforcé son image auprès des fans. Cependant, un vent de changement souffle sur le paysage du football français, avec les départs de Messi et Neymar ainsi que le probable départ de Mbappé vers le Real Madrid. Ces changements ont un impact direct sur les négociations en cours pour le renouvellement du contrat entre Uber Eats et la Ligue 1, qui prendra fin le 30 juin prochain. Malgré les efforts de la marque américaine pour prolonger leur partenariat, les nouvelles conditions financières proposées semblent moins attrayantes, Uber Eats estimant que la Ligue 1 a perdu de son attractivité depuis le départ des stars du PSG.

McDonald’s : vers un partenariat majeur avec la Ligue 1 ?

Selon les affirmations de Daniel Riolo, la Ligue 1 prévoit de signer un nouveau partenariat majeur dans les semaines à venir pour remplacer Uber Eats. McDonald’s, la célèbre chaîne de fast food américaine, serait en pole position pour conclure un accord de trois saisons pour un montant total de 60 M€ (soit 20 M€ par an). Ce partenariat serait le fruit de négociations menées au plus haut niveau de l’État, visant à garantir la stabilité financière du football français. Les informations disponibles indiquent que les pourparlers ont progressé significativement et que des détails concernant la future « Ligue 1 McDonald’s » devraient bientôt être dévoilés. McDonald’s et la Ligue de Football Professionnel (LFP) collaborent sur les stratégies de marketing à mettre en place pour tirer le meilleur parti de ce partenariat. En investissant dans la Ligue 1, McDonald’s espère bénéficier d’une importante visibilité sur les réseaux sociaux, à la télévision, dans la presse, et dans les enceintes sportives. Cependant, des discussions concurrentes avec d’autres marques restent ouvertes, nécessitant une finalisation rapide de l’accord.

Réactions en chaîne : les déclarations de la LFP et de McDonald’s

Interrogée sur ces rumeurs persistantes, la LFP a refusé de commenter spécifiquement sur le partenariat potentiel avec McDonald’s. Elle a simplement confirmé être activement engagée dans les discussions pour le futur nommage de la Ligue 1. De son côté, McDonald’s a également choisi de ne pas commenter directement les spéculations ni les termes financiers avancés. En tant que soutien privilégié du sport amateur et du football en particulier, McDonald’s se montre ouvert aux opportunités de soutien au sport français tout en restant attentif aux évolutions du marché. Les déclarations de la LFP et de McDonald’s illustrent le climat de prudence entourant les négociations de ce potentiel partenariat majeur dans le monde du football.

FAQs

1. Quand Uber Eats est-il devenu le partenaire principal de la Ligue 1 ?

Uber Eats est devenu le partenaire principal de la Ligue 1 en 2020, succédant à Conforama.

2. Quel montant annuel Uber Eats a-t-il payé pour ce partenariat ?

Uber Eats a payé 15 M€ par an pour son partenariat avec la Ligue 1.

3. Pourquoi Uber Eats envisage-t-il de ne pas renouveler son contrat avec la Ligue 1 ?

Uber Eats envisage de ne pas renouveler son contrat avec la Ligue 1 en raison du départ de stars telles que Messi, Neymar et potentiellement Mbappé.

4. Quelle marque est pressentie pour remplacer Uber Eats en tant que partenaire majeur de la Ligue 1 ?

McDonald’s est envisagé comme le potentiel remplaçant d’Uber Eats en tant que partenaire majeur de la Ligue 1.

5. Quel montant McDonald’s est-il prêt à investir dans la Ligue 1 ?

McDonald’s est prêt à investir 20 M€ par an pour un contrat de trois saisons, totalisant ainsi 60 M€.

6. Comment réagit la LFP aux rumeurs concernant le partenariat avec McDonald’s ?

La LFP s’est refusée à faire des commentaires directs sur les rumeurs, se contentant d’affirmer être en discussions actives pour le nommage futur de la Ligue 1.

Gilles Moreau https://belgiumtribune.be/

Journaliste chevronné depuis plus de 12 ans, j'ai couvert divers sujets allant de la politique nationale à l'économie mondiale. Autrefois affilié à des publications de renom, il apporte désormais son expertise à BelgiumTribune.be, analysant en profondeur les enjeux politiques et économiques qui façonnent l'avenir du pays.

Tu pourrais aussi aimer

+ There are no comments

Add yours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.