Les taxes communales augmentent encore cette année Découvrez pourquoi

Les communes prévoient une augmentation de 8,5 % de leurs recettes fiscales cette année – la plus importante depuis 2007. Selon les budgets municipaux, les communes prévoient collectivement de recevoir plus de 13 milliards d’euros cette année, d’après le Bureau central de la statistique.

Les recettes réelles diffèrent souvent des prévisions, en raison notamment des revenus provenant des permis de construire et de la taxe de séjour, qui sont difficiles à prédire. Au cours des dix dernières années, à l’exception de l’année de la pandémie en 2020, les recettes ont toujours dépassé les prévisions.

Les principales sources de revenus des communes sont la taxe foncière, la taxe des ordures ménagères, la redevance d’assainissement et les frais de stationnement.

Les communes ont prévu de percevoir 5,5 milliards d’euros cette année au titre de la taxe foncière, une somme considérable sur les 13 milliards d’euros. Les communes sont libres d’affecter ces recettes à leur guise.

La valeur locative cadastrale a une influence majeure sur le montant de cette taxe, et l’augmentation des prix de l’immobilier a fait bondir cette valeur. Comme le calcul de la valeur locative cadastrale est toujours un peu en retard, les variations des prix de l’immobilier de l’année dernière ne sont pas encore prises en compte dans les prévisions de cette année.

C’est pourquoi la taxe foncière augmentera en moyenne de 7,5 % cette année. La valeur locative cadastrale moyenne d’une habitation était de 368 000 euros au 1er janvier 2023, soit une augmentation de 16,1 % par rapport à l’année précédente. Les Rotterdamois le ressentiront particulièrement cette année : la taxe foncière y augmentera de plus de 13 %. À Amsterdam, cette augmentation est de 5 % de moins.

Outre la taxe foncière, la redevance des ordures ménagères et la redevance d’assainissement sont des sources de revenus importantes pour les communes. Ces deux taxes augmentent également cette année, mais il y a une différence importante par rapport à la taxe foncière. Les communes n’ont pas la liberté de décider à quoi affecter ces recettes : elles doivent être consacrées au transport et au traitement des déchets (redevance des ordures ménagères) et à l’évacuation des eaux usées et pluviales (redevance d’assainissement). De plus, les recettes ne peuvent pas dépasser les coûts réels.

Les frais de stationnement ont également augmenté. Surtout à Amsterdam, Rotterdam et Utrecht, les tarifs ont augmenté.

Il existe également d’autres taxes plus petites, comme les frais de services municipaux (redevances). Les frais de secrétariat sont un cas particulier, car les communes prévoient une augmentation de plus de 50 % de leurs recettes. Il s’agit de frais que l’on paie pour demander des pièces d’identité.

Cette forte augmentation est due au fait qu’en 2014, la durée de validité des passeports et des cartes d’identité a été prolongée de cinq à dix ans. Entre 2019 et 2023, peu de nouveaux documents ont donc été demandés, mais cette année, les premières pièces d’identité d’une durée de validité de dix ans arriveront à expiration. Les communes attendent donc de nombreuses demandes, et donc des frais plus élevés.

De plus, les grandes villes (très prisées des touristes) comme Amsterdam et Rotterdam s’attendent à une forte augmentation de la taxe de séjour. Cela s’explique non seulement par la hausse du nombre de touristes, mais aussi par l’augmentation des tarifs.

Une taxe municipale qui devrait probablement diminuer cette année est celle sur les chiens. De plus en plus de communes la suppriment.

Il ne s’agit pas d’une forte baisse. Le montant budgété « autre » diminue (pour l’ensemble des communes) de 141 à 138 millions d’euros.

Benjamin Lambert

Journaliste engagé depuis plus de 10 ans, Benjamin Lambert a consacré sa carrière à l'investigation et à la révélation des problématiques sociales majeures. Ayant contribué significativement à des médias réputés, il met désormais son expérience au service de BelgiumTribune.be, explorant des sujets captivants et éclairant des enjeux cruciaux de la société à travers ses articles percutants.

Tu pourrais aussi aimer

+ There are no comments

Add yours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.