Le mystérieux appartement de luxe de Karl Lagerfeld vendu à Paris

Appartement de Karl Lagerfeld vendu aux enchères pour 10 millions d’euros

Ça y est, c’est fait ! L’appartement de Karl Lagerfeld de 260 m2, situé 17 quai Voltaire dans le VIIe arrondissement de Paris, est parti à 10 millions d’euros ce mardi matin à l’issue d’une vente aux enchères notariales qui a duré 19 minutes. Une vente qui se déroulait à la Chambre de commerce et d’industrie de Paris.

Un Prix Exorbitant pour un Bien Unique

Le prix de départ de ce vaste trois-pièces aux allures de vaisseau spatial, avec vue imprenable sur la Seine et le Louvre, avait été fixé à 5,3 millions d’euros. Un montant (20 700 euros/m2) déjà supérieur au prix moyen relevé à cette adresse par le site d’estimation immobilière Meilleurs Agents (17 663 euros/m2). « Ce bien est hors normes tant par sa localisation, sa taille que par la personnalité qui y vivait », plaide Thomas Jousselin, notaire associé à l’étude Althémis, chargée de la vente. Le bien a dépassé toutes les attentes, puisqu’il s’est donc vendu à 38 461 euros le m2 !

Un Lieu de Vie Unique

L’iconique couturier, décédé en 2019, y a vécu les dernières années de sa vie. Alors que l’immeuble date de 1694, l’appartement, situé au troisième étage, casse tous les codes de l’ancien : pas de moulures mais un faux plafond blanc avec des systèmes de rétroéclairage par endroits, pas de parquet mais un sol en résine et béton gris. Partout : du blanc. Des pans de bibliothèque ornent chaque côté de la pièce principale de 120 m2. De simples pans de verre amovibles séparent le salon de la chambre où dormait le créateur de mode. Une salle de bain avec une grande baignoire blanche, ainsi qu’une cuisine de taille modeste toute en inox et un immense dressing de 50 m2 complètent ce bien atypique.

Le Choix des Enchères pour Optimiser la Vente

La vente aux enchères a été choisie « par souci d’efficacité », pour permettre une large publicité tant au niveau national qu’international et ainsi permettre d’atteindre le meilleur prix, d’après Thomas Jousselin. « D’autre part, c’est un mode transparent et équitable car tout le monde est là au même moment pour enchérir », ajoute le professionnel.

Une Entrée en Lice Sélective

Pour participer à la vente, il fallait verser une consignation de 1 060 000 euros, soit 20 % du montant de la mise à prix.

FAQs

1. Quelle était la localisation de l’appartement de Karl Lagerfeld ?

L’appartement se trouvait au 17 quai Voltaire dans le VIIe arrondissement de Paris.

2. Pourquoi l’appartement de Karl Lagerfeld était-il considéré comme unique ?

L’appartement offrait une vue imprenable sur la Seine et le Louvre, tout en présentant des caractéristiques de design intérieur uniques.

3. Qui était chargé de la vente aux enchères de l’appartement ?

Thomas Jousselin, notaire associé à l’étude Althémis, était responsable de la vente du bien.

4. Quels étaient les éléments distinctifs de l’appartement de Karl Lagerfeld ?

L’appartement se démarquait par son design contemporain, avec un faux plafond blanc et des éléments de décoration minimalistes.

5. Pourquoi la vente aux enchères a-t-elle été préférée comme mode de vente ?

La vente aux enchères a été choisie pour son efficacité, sa transparence, et sa capacité à attirer un large public d’acheteurs potentiels.

6. Quel montant devait être versé pour participer à la vente aux enchères ?

Les participants à la vente devaient verser une consignation de 1 060 000 euros, représentant 20% du montant de la mise à prix.

Gilles Moreau https://belgiumtribune.be/

Journaliste chevronné depuis plus de 12 ans, j'ai couvert divers sujets allant de la politique nationale à l'économie mondiale. Autrefois affilié à des publications de renom, il apporte désormais son expertise à BelgiumTribune.be, analysant en profondeur les enjeux politiques et économiques qui façonnent l'avenir du pays.

Tu pourrais aussi aimer

+ There are no comments

Add yours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.