Le mystère de linvitation pressante de Hanouna aux députés ce jeudi

Cyril Hanouna confronté à une audition tendue à l’Assemblée nationale

Viendra, viendra pas ? Cyril Hanouna a, un temps, laissé planer le doute. L’animateur controversé de la chaîne C8 doit être auditionné, ce jeudi à l’Assemblée nationale, par la commission d’enquête sur l’attribution des fréquences TNT, présidée par le député Renaissance de la Loire Quentin Bataillon. La réunion promet d’être tendue… si le trublion du PAF daigne se déplacer au Palais-Bourbon.

La polémique autour de la disponibilité de Cyril Hanouna

Car il a laissé entendre, dans son émission Touche pas à mon poste, qu’il n’était pas disponible à la date fixée par les députés. « Je suis en enregistrement, et oui je ne peux pas, c’est la vérité. Donc on va leur envoyer un mail et tout ça pour leur dire qu’on ne pourra pas être là le 14 mars », affirmait-il mi-février. « Il faudra qu’ils changent la date. Sinon, malheureusement, je ne pourrais pas venir et ça me fait beaucoup de peine. »

Le défi de Cyril Hanouna face à la commission d’enquête

On a, évidemment, un peu de mal à croire à sa déception. Cyril Hanouna a l’habitude de recevoir dans son émission des politiques en mal de notoriété pour quelques minutes d’antenne en access prime time. Mais cette fois, il n’est pas question qu’il dirige les débats, comme il le fait chaque soir de la semaine. Et il risque de passer un moment peu agréable.

Les précédents témoignages devant la commission d’enquête

Pascal Praud, Laurence Ferrari et Sonia Mabrouk, le directeur général de CNews, Serge Nedjar, le PDG de Canal+, Maxime Saada… Toutes ces figures de la galaxie boloréenne sont passées récemment sur le gril de la commission d’enquête lancée par les députés LFI.

Les conséquences de l’absence de Cyril Hanouna

Mais Cyril Hanouna peut-il vraiment se défiler ? En cas d’absence, l’animateur s’exposerait à de lourdes sanctions. Le règlement de l’Assemblée indique en effet que « la personne qui ne comparaît pas ou refuse de déposer ou de prêter serment devant une commission d’enquête est passible de deux ans d’emprisonnement et de 7.500 euros d’amende ».

La confirmation de la présence de Cyril Hanouna

Ces avertissements ont-ils fait changer d’avis Cyril Hanouna ? Quelques jours après avoir évoqué cette audition dans son émission, il a confirmé discrètement sa présence aux membres de la commission. « Il a bien accepté la demande d’audition telle que demandé, date et heure », a indiqué le député Quentin Bataillon.

Benjamin Lambert

Journaliste engagé depuis plus de 10 ans, Benjamin Lambert a consacré sa carrière à l'investigation et à la révélation des problématiques sociales majeures. Ayant contribué significativement à des médias réputés, il met désormais son expérience au service de BelgiumTribune.be, explorant des sujets captivants et éclairant des enjeux cruciaux de la société à travers ses articles percutants.

Tu pourrais aussi aimer