Le Currywurstmann Töpperwien nie laccusation dinfidélité

Les accusations « presque incroyables »

Chris Töpperwien, le « Currywurstmann », rejette l’accusation de détournement de fonds

Le 08.07.2024, à 18h42

Le « Currywurstmann » Chris Töpperwien est actuellement devant les tribunaux en Autriche. On lui reproche d’avoir utilisé de l’argent de l’entreprise pour des achats personnels en tant que directeur général d’un revendeur de grillades. À 50 ans, l’entrepreneur clame cependant son innocence.

Le célèbre « Currywurstmann » Chris Töpperwien se défend fermement contre les accusations portées à son encontre en justice. L’entrepreneur de 50 ans, connu pour ses apparitions dans des émissions de télé-réalité telles que « Goodbye Deutschland! – Die Auswanderer » et « Dschungelcamp », a nié les allégations au début de son procès à Wiener Neustadt, selon l’agence de presse APA.

Il aurait utilisé des fonds de l’entreprise pour effectuer des achats personnels alors qu’il était directeur d’une société autrichienne spécialisée dans la vente de barbecues. Le parquet l’accuse également d’avoir utilisé des employés de l’entreprise à des fins personnelles. De plus, il lui est reproché d’avoir vendu des articles de son employeur, dont des couteaux, des assaisonnements et du charbon de bois, à ses propres frais. Les charges retenues contre lui sont celles de détournement et d’abus de confiance.

Selon l’accusation, Töpperwien aurait réglé des paiements – notamment dans des magasins de bricolage ou en ligne – via le compte de l’entreprise et la carte d’entreprise. L’avocat du quinquagénaire a souligné qu’il s’agissait en partie d’une utilisation erronée de la carte de crédit de l’entreprise ou de prélèvements erronés sur le compte de l’entreprise. La méthode était certes maladroite, mais « loin de constituer un acte répréhensible sur le plan pénal », a déclaré l’avocat.

Emprunter le véhicule de l’entreprise pour se débarrasser de déchets encombrants était une pratique courante dans l’entreprise, a affirmé l’accusé. « Je n’avais pas vraiment conscience que c’était mal. » Il a payé lui-même le carburant, tout comme l’élimination des déchets encombrants.

Dans deux à trois cas, il a involontairement choisi une mauvaise méthode de paiement, ce qui a entraîné des débits sur le compte de l’entreprise. « C’était une erreur de clic », a expliqué l’accusé. Concernant l’accusation d’abus de confiance, Töpperwien a fait valoir qu’il avait payé les couteaux. Les assaisonnements et un aiguiseur de couteaux ont été offerts à des personnes pour des publications sur les médias sociaux. Des produits tels que le charbon de bois, un bidon d’huile et une spatule ont été utilisés pour des stories Instagram. L’accusé qualifie les accusations de « presque incroyables ».

Questions et Réponses:

Pourquoi Chris Töpperwien est-il devant les tribunaux en Autriche?
Chris Töpperwien est accusé d’avoir utilisé de l’argent de l’entreprise pour des achats personnels en tant que directeur d’un revendeur de grillades en Autriche.

Quelles sont les émissions de télé-réalité dans lesquelles Chris Töpperwien est apparu?
Chris Töpperwien est connu pour ses apparitions dans des émissions telles que « Goodbye Deutschland! – Die Auswanderer » et « Dschungelcamp ».

Quelles sont les accusations portées contre lui?
Il est accusé d’avoir utilisé des fonds de l’entreprise pour des achats personnels, d’avoir mobilisé des employés à des fins personnelles et d’avoir vendu des articles de l’entreprise à ses propres frais.

Comment Chris Töpperwien a-t-il réagi aux accusations?
Chris Töpperwien a nié les allégations, affirmant son innocence lors de l’ouverture de son procès à Wiener Neustadt.

Quelle était la défense de l’avocat de Chris Töpperwien?
L’avocat a souligné qu’il s’agissait en partie d’erreurs dans l’utilisation de la carte de crédit de l’entreprise et des débits sur le compte de l’entreprise, mais a insisté sur le fait qu’il ne s’agissait pas de violations pénales.

Que dit Chris Töpperwien à propos des accusations d’abus de confiance?
Il affirme avoir payé les couteaux et avoir utilisé d’autres produits pour des publications sur les réseaux sociaux, qualifiant les accusations de « presque incroyables ».

Laurent Dubois http://belgiumtribune.be

Fort d'une carrière de 18 ans dans le journalisme, Laurent Dubois s'est spécialisé dans la couverture approfondie des événements culturels, artistiques et historiques. Ayant travaillé avec des magazines de premier plan, il met désormais à contribution son savoir-faire pour BelgiumTribune.be, partageant des perspectives uniques sur le patrimoine culturel et l'art contemporain.

Tu pourrais aussi aimer