La ville de Gonesse devient le favori pour le nouveau stade du PSG merci à Roissy

La Recherche de Nouveau Stade du PSG Enflamme la Région Parisienne

Il y a quelques semaines, Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, a adressé à l’ensemble des maires des communes franciliennes de plus de 10 000 habitants un message WhatsApp pour leur demander de se signaler s’ils avaient à disposition des terrains susceptibles de pouvoir accueillir la future enceinte du PSG.

La Quête d’un Nouveau Terrain par le PSG

Nasser al-Khelaïfi, le patron du champion de France, en froid polaire avec la ville de Paris au sujet du Parc des Princes, a annoncé que son club cherchait un site d’au moins 50 hectares pour y bâtir une nouvelle enceinte. L’agglomération de Roissy Pays de France, à laquelle appartient la ville de Gonesse, a envoyé le 12 février, par l’intermédiaire de son président Pascal Doll, une lettre à Mme Pécresse afin de se porter candidat.

Des Municipalités Intéressées à Accueillir le Nouveau Stade

« Nous sommes bien évidemment favorables à l’étude du site du Triangle de Gonesse, soit sur sa partie nord, en ZAC (…) ou sa partie sud, une pastille suffirait avec l’avantage d’un coût de foncier très attractif », écrit M. Doll. Cette missive fait écho à celle envoyée à Nasser al-Khelaïfi par Claude Tibi, deuxième adjoint au maire de Gonesse, dans laquelle l’élu expliquait déjà que sa ville était intéressée. D’autres communes se sont aussi positionnées : Montigny-le-Bretonneux (Yvelines) derrière le vélodrome national, Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et plus récemment Châteaudun, en Eure-et-Loir.

L’Engouement des Municipalités pour Accueillir le PSG

Il semble que la recherche d’un nouveau terrain pour le PSG ait mis en lumière l’engouement des municipalités environnantes pour accueillir le club de renom. Les propositions et les offres de terrains affluent, chacune vantant les mérites de leur emplacement et les avantages qu’ils pourraient offrir à l’équipe parisienne.

Des Terrains Potentiels en Concurrence

La compétition pour accueillir le nouveau stade du PSG s’intensifie, avec des municipalités telles que Gonesse, Montigny-le-Bretonneux, Aulnay-sous-Bois et Châteaudun toutes désireuses de présenter leurs terrains comme le site idéal. Chacune essayant de convaincre le club et les autorités régionales de la viabilité de leur offre.

_FAQ_

1. Gonesse est-elle intéressée par la construction du nouveau stade du PSG ?

Oui, Gonesse a exprimé son intérêt à accueillir la future enceinte du PSG en adressant une lettre à Nasser al-Khelaïfi.

2. Quelle est la superficie de terrain minimale recherchée pour la construction du nouveau stade ?

Le PSG est à la recherche d’un site d’au moins 50 hectares pour la construction de son nouveau stade.

3. Quelles autres municipalités se sont positionnées pour accueillir le PSG ?

Montigny-le-Bretonneux, Aulnay-sous-Bois et Châteaudun sont parmi les municipalités qui ont également exprimé leur intérêt pour accueillir le PSG.

4. Quel avantage majeur Gonesse met-elle en avant pour attirer le PSG ?

Gonesse souligne un coût de foncier très attractif sur son site proposé pour la construction du nouveau stade du PSG.

5. Pourquoi le PSG cherche-t-il un nouveau terrain pour son stade ?

Le PSG recherche un nouveau terrain suite à des tensions avec la ville de Paris concernant le Parc des Princes, son stade actuel.

6. Quelle action Valérie Pécresse a-t-elle entreprise concernant la recherche du nouveau stade du PSG ?

Valérie Pécresse a contacté les maires des communes franciliennes pour leur demander de signaler des terrains pouvant accueillir la future enceinte du PSG.

Laurent Dubois http://belgiumtribune.be

Fort d'une carrière de 18 ans dans le journalisme, Laurent Dubois s'est spécialisé dans la couverture approfondie des événements culturels, artistiques et historiques. Ayant travaillé avec des magazines de premier plan, il met désormais à contribution son savoir-faire pour BelgiumTribune.be, partageant des perspectives uniques sur le patrimoine culturel et l'art contemporain.

Tu pourrais aussi aimer