Categories
Économie

La révolution énergétique un investissement crucial dans les infrastructures PCNS

Investissements dans les Réseaux Électriques pour une Transition Énergétique Mondiale

La transition vers des sources d’énergie plus propres est un défi majeur à l’échelle mondiale. Un récent rapport rédigé par Rim Berahab, Senior Economist au PCNS, met en lumière la nécessité d’un engagement accru du secteur privé, soutenu par des cadres réglementaires solides et des incitations appropriées, pour surmonter les défis actuels. Voici un aperçu des enjeux et des opportunités qui se dessinent dans le domaine des investissements dans les réseaux électriques pour réussir cette transition énergétique mondiale.

Besoin d’Engagement Privé pour Catalyser les Investissements

Les succès observés dans certaines régions du monde démontrent que des approches novatrices et des partenariats public-privé peuvent catalyser les investissements nécessaires dans les réseaux électriques. En combinant les efforts des secteurs public et privé, il est possible de créer des réseaux électriques robustes qui favorisent une transition énergétique mondiale plus durable et efficace.

Déficit de Capacité du Réseau et Risques Associés

La transition vers des sources d’énergie plus propres nécessitera l’ajout ou la rénovation de plus de 80 millions de kilomètres d’infrastructures de réseau d’ici 2040. Le déficit actuel de capacité du réseau représente un risque majeur pour les objectifs climatiques et énergétiques internationaux. Pour atteindre ces engagements, il est impératif de tripler les investissements dans les réseaux au cours des 15 prochaines années, avec une multiplication par cinq pour atteindre les scénarios d’émissions nulles.

Défis des Réseaux Électriques dans les Économies Avancées et en Développement

Berahab souligne que les investissements dans les réseaux électriques représentent un défi à la fois pour les économies avancées et en développement. Dans les marchés “matures” comme les États-Unis et l’Europe, les réseaux existants font face à une demande croissante en raison de la montée en puissance des véhicules électriques et des systèmes de chauffage. Cela entraîne des retards dans la connexion de projets d’énergies renouvelables avancés, tels que l’éolien et le solaire.

Réseaux Obsolètes et Coupures de Courant dans les Pays en Développement

Dans les économies en développement, surtout dans les pays les moins avancés, des réseaux inadéquats ou obsolètes sont responsables de coupures de courant fréquentes. Ces coupures affectent les systèmes essentiels comme les hôpitaux, la production alimentaire et les opérations commerciales. En Afrique, ces contraintes sont particulièrement aiguës, limitant la capacité des entreprises de services publics à investir dans l’expansion et la modernisation des réseaux.

Enjeux Financiers et Pertes de Réseau en Afrique

En Afrique, les contraintes financières entravent l’expansion des infrastructures énergétiques, notamment en raison de la mauvaise santé financière et des pertes de réseau élevées des entreprises publiques. Les pertes de réseau sur le continent étaient en moyenne de 15% en 2020, bien au-dessus de la moyenne mondiale de 7%. Cette situation limite la capacité des entreprises à investir dans les réseaux nécessaires pour accueillir les énergies renouvelables en pleine expansion.

Dans l’optique d’une transition énergétique mondiale réussie, il est crucial de relever ces défis financiers et techniques pour garantir un approvisionnement énergétique fiable, durable et efficace dans un futur proche.

FAQs (Foire Aux Questions)

1. Quelles sont les exigences pour surmonter les défis actuels dans les réseaux électriques ?

– Un engagement accru du secteur privé, des cadres réglementaires solides et des incitations appropriées sont nécessaires pour surmonter ces défis.

2. Quel est le risque lié au déficit de capacité du réseau dans la transition énergétique mondiale ?

– Le déficit de capacité du réseau représente un risque majeur pour les objectifs climatiques et énergétiques internationaux.

3. Pourquoi est-il essentiel de tripler les investissements dans les réseaux au cours des prochaines années ?

– Pour atteindre les engagements climatiques et énergétiques, il est impératif de tripler les investissements dans les réseaux pour les 15 prochaines années.

4. Quels sont les défis rencontrés par les réseaux électriques dans les économies avancées ?

– Les réseaux existants doivent faire face à une demande croissante des véhicules électriques et des systèmes de chauffage, ce qui entraîne des retards dans la connexion de projets d’énergies renouvelables avancés.

5. Quels sont les impacts des réseaux inadéquats dans les économies en développement ?

– Des réseaux inadéquats ou obsolètes provoquent des coupures de courant fréquentes qui affectent les services essentiels comme les hôpitaux, la production alimentaire et les activités commerciales.

6. Comment les entreprises publiques en Afrique sont-elles affectées par les contraintes financières ?

– Les entreprises publiques en Afrique font face à une mauvaise santé financière et à des pertes de réseau élevées, limitant ainsi leur capacité à financer l’expansion des réseaux pour accompagner l’essor des énergies renouvelables.

Exit mobile version