La confrontation ultime Leverkusen affronte Stuttgart dans un duel en quart de finale de la DFBPokal

À l’occasion des quarts de finale de la DFB-Pokal, le Bayer Leverkusen et le VfB Stuttgart se préparent à un match qui promet d’être un régal pour les amateurs de beau football. En jeu, non seulement la victoire, mais aussi le statut de favori au titre.

Xabi Alonso, actuel entraîneur et ancien joueur, a partagé deux années de succès à Munich avec Pep Guardiola. Ensemble, ils ont remporté deux championnats et une coupe DFB, même s’ils n’ont pas réussi à s’adjuger la Ligue des champions. Alonso se remémore cette période avec admiration, soulignant non seulement les succès sportifs, mais également les éloges constants de Guardiola envers ses joueurs et leurs adversaires.

Alonso est à présent un entraîneur accompli à son tour, bien que sa propension à louer soit plus mesurée que celle de Guardiola. Il était néanmoins impressionné par le VfB Stuttgart, qu’il affrontera lors des quarts de finale de la DFB-Pokal.

Une similitude frappante entre les deux équipes réside dans leur style de jeu orienté vers la possession du ballon, bien que le VfB Stuttgart cède parfois le contrôle de celui-ci à son adversaire, une approche que ne partage pas le Bayer Leverkusen. Cependant, l’essentiel demeure : aucune des deux équipes n’a connu la défaite en 29 matches officiels cette saison.

Ce match de coupe marque ainsi un chapitre crucial pour ces deux formations, avec la possibilité de se hisser au rang de favori pour le titre, notamment suite à l’élimination des Bayern, du BVB et de Leipzig.

Alonso ne cache pas son ambition de mener son équipe en demi-finale, soulignant la motivation et le désir de ses joueurs de remporter des trophées. Cependant, la quête de titres ne fait pas partie des spécialités de Leverkusen, malgré une victoire en Coupe UEFA en 1987/88, et un triomphe en DFB-Pokal cinq ans plus tard.

De son côté, le VfB Stuttgart, après une saison difficile qui aurait pu se terminer par une relégation, s’avance en tant qu’outsider face à Leverkusen. Néanmoins, le coach Sebastian Hoeneß souligne que malgré la tendance, tout reste possible dans un match de football.

Des incertitudes planent cependant quant à la composition de l’équipe, avec des blessures telles que celle de Serhou Guirassy, privé de jouer en raison de problèmes gastriques. Cependant, le retour de certains joueurs clés tels qu’Anthony Rouault et Maxi Mittelstädt offre des options prometteuses pour le VfB Stuttgart.

A Leverkusen, tous les yeux sont tournés vers le jeune Florian Wirtz, dont le talent pourrait s’avérer précieux pour guider son équipe vers la victoire. Wirtz, 20 ans, se fixe des objectifs élevés, exprimant l’ambition de « parvenir en finale dans toutes les compétitions ».

Ainsi, le duel entre le Bayer Leverkusen et le VfB Stuttgart s’annonce comme un moment décisif pour ces deux formations, promettant un spectacle captivant et intense pour les amateurs de football.

Benjamin Lambert

Journaliste engagé depuis plus de 10 ans, Benjamin Lambert a consacré sa carrière à l'investigation et à la révélation des problématiques sociales majeures. Ayant contribué significativement à des médias réputés, il met désormais son expérience au service de BelgiumTribune.be, explorant des sujets captivants et éclairant des enjeux cruciaux de la société à travers ses articles percutants.

Tu pourrais aussi aimer

+ There are no comments

Add yours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.