Ivoorkust se prépare pour une fête nationale lhôte dépasse le Congo pour atteindre la finale de la Coupe dAfrique le dénouement est proche

Dans une première période équilibrée, c’est Cogo qui a le mieux démarré. Des erreurs du gardien ivoirien Fofana ont conduit à un but précoce qui a été justement annulé après l’intervention de la VAR.

Plus tard, Wissa s’est retrouvé face à Fofana, mais l’attaquant congolais a manqué de manière incompréhensible, tout comme le fait que le drapeau soit resté baissé dans ce cas de hors-jeu évident.

L’équipe à domicile a rétabli l’équilibre et à la fin de la première période, les Éléphants sont passés près d’ouvrir le score. Tout d’abord, Haller a inexplicablement envoyé sa tête au-dessus de la barre de près, puis le capitaine Franck Kessié a décoché un tir atomique qui a heurté le poteau.

Le score de 0-0 était flatteur mais mérité à la mi-temps.

La deuxième mi-temps a débuté comme la première avec une grande occasion pour le Congo. Le remplaçant Théo Bongonda, ancien joueur de Genk, a frappé dans le filet latéral après une belle action.

Mais à partir de ce moment-là, ce n’était que la Côte d’Ivoire qui dictait le jeu. Un peu plus d’une heure de jeu, Gradel s’est débarrassé de son adversaire sur le flanc droit. Son centre a atteint Haller qui a frappé en une seule fois.

Le tir apparemment anodin a pris un rebond étrange auquel le gardien Mpasi ne s’attendait pas du tout. 1-0 pour l’équipe à domicile. Un but cirque.

Haller, l’attaquant du Borussia Dortmund, s’est révélé être l’homme de la seconde période. D’abord, il a envoyé de la tête un corner du joueur de l’Union sur le toit du but, et à un quart d’heure de la fin, il a lobé le ballon juste à côté d’un gardien trop avancé.

Celui qui rate des occasions se fait parfois surprendre, mais le Congo n’a pas réussi à réagir. Quelques tirs de l’extérieur de la surface n’ont été rien de plus qu’une note en bas de page.

La Côte d’Ivoire a mérité sa victoire et se prépare à disputer une finale à domicile contre le Nigeria, qui a éliminé l’Afrique du Sud de Hugo Broos aux tirs au but.

Laurent Dubois http://belgiumtribune.be

Fort d'une carrière de 18 ans dans le journalisme, Laurent Dubois s'est spécialisé dans la couverture approfondie des événements culturels, artistiques et historiques. Ayant travaillé avec des magazines de premier plan, il met désormais à contribution son savoir-faire pour BelgiumTribune.be, partageant des perspectives uniques sur le patrimoine culturel et l'art contemporain.

Tu pourrais aussi aimer

+ There are no comments

Add yours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.