Impressionnant face à face entre Munster et Crusaders enflamme lIrlande

Le choc du rugby mondial se déroulera ce samedi à Cork entre le Munster, champion en titre de l’URC, et les Crusaders, tenant du titre en Super Rugby. Il est prévu que 41 000 personnes soient présentes dans les tribunes à Cork.

Ce sera un week-end de rugby passionnant pour les Irlandais ! Les pintes de Guinness couleront à flots dans les pubs dès ce vendredi soir. L’équipe du Trèfle se rend en France, à Marseille, pour affronter les Bleus dans ce qui s’annonce comme le match choc du Tournoi des 6 Nations entre deux équipes frustrées de leurs éliminations en quart de finale de la dernière Coupe du monde. Après ce sommet du rugby européen, les fans ne pourront pas simplement rester chez eux à regarder l’URC, car la reprise n’est prévue que le 16 février. Cependant, avec 41 000 fans attendus à Cork, au Páirc Uí Chaoimh, pour le duel entre le Munster et les Crusaders, il est clair que les Irlandais ont trouvé une autre passion que le Top 14.

Le choc ne se fera pas avec toutes les forces potentielles car plusieurs joueurs du Munster sont convoqués avec l’équipe d’Irlande, comme Peter O’Mahony, Conor Murray ou Tadhg Beirn. Malgré cela, l’équipe aura une composition compétitive avec des joueurs tels que Antoine Frisch, Joey Carbery et Gavin Coombes dans le XV de départ. De plus, Alex Nankivell, natif de Christchurch, fera ses débuts pour les Crusaders. Au contraire, le deuxième ligne sud-africain RG Snyman ne sera de retour que courant février. Le manager du Munster, Graham Rowntree, a exprimé son enthousiasme de disputer cette rencontre.

La rencontre sera la première de Rob Penney sur le banc des Crusaders, lui qui a été l’entraîneur du Munster de 2012 à 2014. Pour ce déplacement en Irlande, il devra faire sans ses sept All Blacks ayant disputé la dernière Coupe du monde, ainsi que plusieurs autres cadres ne faisant pas partie du groupe de 36 joueurs. Cependant, des joueurs bien connus du rugby mondial seront sur la feuille de match, à l’image d’Owen Francks, Leigh Halfpenny et Ryan Crotty. Les Néo-Zélandais espèrent que des joueurs se révéleront lors de cette tournée en Europe, à l’image de Quinten Strange, promu capitaine. La saison précédente, 47 joueurs ont contribué à la conquête du Super Rugby.

« J’attends avec impatience cette ambiance particulière, quel que soit le résultat. Je veux venir à bout de cette équipe, les champions du Super Rugby, qui ont le même style de jeu que nous. Je veux que nous soyons ambitieux, je veux que nous mettions en place notre jeu comme nous l’avons fait récemment contre Toulon. Je veux que le public se lève, que nos joueurs jouent le jeu qu’ils aiment, le jeu que nous pratiquons tous les jours. Je suis impatient d’y être, devant un public nombreux, qui s’est déplacé, un public formidable, un public qui connaît bien le rugby. Très rapidement, cette rencontre a été à guichets fermés. Oui, tout est prêt pour que nous ayons une soirée mémorable, n’est-ce pas ? »

La perspective de jouer devant 41 000 spectateurs enthousiastes à Cork est très excitante pour les joueurs comme l’a souligné sur le site officiel du club, Quinten Strange. Il a ajouté: « Des voyages comme celui-ci n’arrivent pas très souvent et c’est une excellente occasion de nous mettre à l’épreuve. C’est aussi un excellent moyen pour notre équipe de se rapprocher en début de saison et de passer du temps dans des villes plutôt cool, de jouer devant des supporters enthousiastes et de découvrir des stades incroyables. »

Laurent Dubois http://belgiumtribune.be

Fort d'une carrière de 18 ans dans le journalisme, Laurent Dubois s'est spécialisé dans la couverture approfondie des événements culturels, artistiques et historiques. Ayant travaillé avec des magazines de premier plan, il met désormais à contribution son savoir-faire pour BelgiumTribune.be, partageant des perspectives uniques sur le patrimoine culturel et l'art contemporain.

Tu pourrais aussi aimer