Éric Naulleau partage ses réflexions sur Ismail Kadaré dans le JDD

Découverte du Général de l’Armée Morte de Ismaïl Kadaré

*Exploration d’une Œuvre Littéraire Emblématique*

En plongeant dans les méandres du roman « Le Général de l’armée morte » d’Ismaïl Kadaré, extrait de la bibliothèque où il trône depuis les années 1970, une sensation d’exploration d’une planète inconnue m’envahit. Ce récit nous transporte vers l’Albanie mystérieuse, sous l’égide d’Enver Hoxha, figure quasi ubuesque et encore plus tyrannique.

*Une Entrée en Matière Intrigante*

La première phrase, « Une pluie mêlée de flocons de neige tombait sur la terre étrangère », ouvre la voie à l’une des œuvres les plus captivantes du XXe siècle. Ce premier opus de l’auteur narre les péripéties d’un général et d’un prêtre italiens, un voyage empreint de nostalgie pour rapatrier les restes de leurs compatriotes tombés lors de la Seconde Guerre mondiale. Ismaïl Kadaré, à qui l’on demandait un jour pourquoi une telle pluviométrie excessive imprégnait ses récits, évoqua une forme de dissidence météorologique, s’opposant ainsi aux cieux radieux imposés par le réalisme socialiste.

*Des Références Codées et Troublantes*

De manière tout aussi énigmatique, une observation sur les cadavres des soldats italiens résonne : « Il leur arrivait parfois d’être exhumés et réensevelis une deuxième fois, parfois même une troisième fois. » Un parallèle est alors dressé avec les pratiques de la police secrète albanaise, manipulant les dépouilles des opposants politiques pour effacer toute trace à leurs familles.

*La Résilience de l’Art face à l’Oppression*

Malgré la censure omniprésente et la surveillance étroite du régime en place, Ismaïl Kadaré parvint à façonner une dizaine de chefs-d’œuvre. Parmi eux, des joyaux littéraires tels que « Le Grand Hiver », « Qui a ramené Doruntine ? », « Le Palais des rêves », « L’Année noire » et « Le Dossier H », témoignent de sa créativité inépuisable.

*Une Défense de la Liberté d’Expression*

Renvoyer les extrémistes de droite à leurs origines totalitaires est une pratique courante, mais il serait souhaitable d’appliquer la même rigueur envers ceux qui persistent à soutenir le communisme malgré ses crimes effroyables. Lors de l’entretien avec Ismaïl Kadaré, la question de l’expulsion des demandeurs d’asile déchus fut abordée. Il souligna que cette mesure n’était pas inhumaine, mais plutôt un acte de respect envers ceux qui risquent leur vie pour leurs idées.

*Un Hommage aux Mots et aux Traducteurs*

Une fois refermé l’ouvrage « Le Général de l’armée morte », aux côtés des « Œuvres complètes » d’Ismaïl Kadaré, le contraste entre ces deux fils littéraires d’Albanie, Enver Hoxha et l’écrivain, se révèle saisissant. La France, ce pays parfois critiqué pour son conservatisme, accueillit avec ferveur les prose de Kadaré en version bilingue, grâce au talent de Claude Durand de chez Fayard et du traducteur Jusuf Vrioni. Une alliance improbable qui témoigne de la puissance des mots à transcender les frontières.

Questions et Réponses

Comment Ismaïl Kadaré a-t-il réussi à créer malgré la censure ?
Malgré la censure et la surveillance constante, Ismaïl Kadaré a pu donner vie à une dizaine de chefs-d’œuvre littéraires en naviguant habilement dans les eaux tumultueuses du régime en place.

Quelle est la signification des « dissidences météorologiques » évoquées par Ismaïl Kadaré ?
Les « dissidences météorologiques », selon Ismaïl Kadaré, symbolisent une forme de rébellion artistique à travers des descriptions climatiques en opposition à la norme imposée par le réalisme socialiste.

Pourquoi la police secrète albanaise exhumait-elle et réensevelissait-elle les dépouilles des opposants politiques ?
La police secrète albanaise pratiquait ces actions sur les dépouilles des opposants politiques afin d’effacer toute trace et de semer la confusion dans l’esprit de leurs familles.

En quoi la création littéraire d’Ismaïl Kadaré démontre-t-elle sa résistance face à l’oppression ?
Les œuvres d’Ismaïl Kadaré constituent un acte de résistance artistique face à l’oppression, témoignant de sa détermination à faire entendre sa voix malgré les restrictions imposées par le régime.

Quelle est l’importance de la traduction bilingue des œuvres de Kadaré en France ?
La traduction bilingue des œuvres de Kadaré en France, orchestrée par des figures telles que Claude Durand et Jusuf Vrioni, a permis de diffuser la richesse littéraire de l’écrivain albanais au-delà des frontières, illustrant ainsi l’universalité de son talent.

Laurent Dubois http://belgiumtribune.be

Fort d'une carrière de 18 ans dans le journalisme, Laurent Dubois s'est spécialisé dans la couverture approfondie des événements culturels, artistiques et historiques. Ayant travaillé avec des magazines de premier plan, il met désormais à contribution son savoir-faire pour BelgiumTribune.be, partageant des perspectives uniques sur le patrimoine culturel et l'art contemporain.

Tu pourrais aussi aimer