Categories
Économie

Énigme révélée Hexaom anticipe une baisse de production en 2024

La société Hexaom, leader français dans la construction de maisons individuelles, prévoit une baisse de sa production de l’ordre de « 25 à 30% » en 2024, en raison de la morosité du marché immobilier qui a fortement réduit ses commandes. L’annonce a été faite mercredi, lors de la publication de son chiffre d’affaires 2023 non audité, les résultats annuels étant attendus pour fin mars. Le chiffre d’affaires a enregistré une augmentation de 5,4% à 1,02 milliard d’euros à périmètre constant.

Cependant, ce chiffre d’affaires est en légère baisse par rapport à celui publié en 2022, car Hexaom a cessé de comptabiliser les produits d’une de ses filiales de rénovation placée en liquidation. Dans son cœur de métier, la construction de maisons, le groupe propriétaire de la marque France Confort a vu son chiffre d’affaires augmenter de 7,1%, atteignant 867,4 millions d’euros. Malgré cela, avec des prises de commandes en recul de 40,6% en 2023, Hexaom anticipe une « décroissance de sa production de l’ordre de 25 à 30% » en 2024.

Le secteur immobilier, en particulier le neuf, traverse une crise historique, due d’une part à la hausse des coûts de construction causée par l’inflation des matériaux et une réglementation environnementale plus stricte, et d’autre part aux difficultés d’accès au crédit pour les acquéreurs. L’apport moyen des clients d’Hexaom atteint ainsi les 100.000 euros, soit près de deux fois plus qu’en 2020, ce qui témoigne des difficultés rencontrées par les acquéreurs pour emprunter, mais aussi de la « montée en gamme » du groupe.

En 2021, le montant moyen d’une maison s’établissait à 166.000 euros hors taxes, et bien qu’il soit en légère baisse par rapport à 2022 (167.500 euros), il avait fortement augmenté en 2020 et 2021. Pour faire face à cette situation, Hexaom prévoit de développer son activité dans la rénovation.

En conclusion, la société Hexaom fait face à des défis importants en raison de la crise du marché immobilier, et prévoit une baisse significative de sa production en 2024. Les coûts de construction en hausse, les difficultés d’accès au crédit pour les acquéreurs et la volonté d’adaptation à la montée en gamme du marché posent des défis majeurs pour l’entreprise. Il sera intéressant de suivre les stratégies mises en place par Hexaom pour faire face à ces défis et développer son activité dans la rénovation.

Exit mobile version