Derby insolite entre Brighton et Crystal Palace une rivalité authentique

Dans le monde du football en Angleterre, la rivalité entre les clubs est une tradition bien ancrée. Certaines rivalités sont géographiques, comme celle entre Newcastle et Sunderland, tandis que d’autres naissent de confrontations directes, telles que celle entre Liverpool et Manchester United. Parmi ces rivalités, il en existe une particulière, surnommée « derby de la M23 », bien que la distance géographique entre les deux clubs soit contestée par les supporters.

Cette rivalité oppose le Crystal Palace, basé dans le quartier de Croydon, au club de Brighton, situé dans la ville balnéaire éponyme. Ce faux « derby » a ses racines dans une série d’événements historiques marquants, transmis de génération en génération, comme l’explique Scott McCarthy, journaliste indépendant et fervent supporter du club de football de « Brighton & Hove Albion Football club ».

Selon Scott McCarthy, cette animosité remonte à une altercation entre Alan Mullery, alors entraîneur de Brighton, et les supporters de Crystal Palace en 1976. Suite à cet incident, la rivalité s’est intensifiée, marquée par divers incidents mémorables, tels qu’un tacle brutal mettant fin à la carrière d’un joueur populaire de Brighton et même des provocations envers les supporters adverses.

Cependant, la rivalité n’est pas seulement synonyme de conflit. Pour Scott McCarthy, elle est également teintée de moments de triomphe, comme la victoire éclatante de Brighton sur son rival londonien lors du « massacre de la St Patrick » en 2013.

Les affrontements entre les supporters ne se limitent pas au terrain de jeu, mais s’étendent aux tribunes, où les échanges de chants et de provocations sont monnaie courante. Ces joutes verbales reflètent l’hostilité entre les deux clubs et leurs supporters, alimentant une rivalité empreinte de passion et de fierté.

Loin d’être anodine, cette rivalité a même eu un impact sur l’identité du club de Brighton, qui a changé son surnom de « Dolphins » en « Seagulls » (« mouettes » en français) dans les années 1970, en réaction aux provocations des supporters de Crystal Palace. Ce changement a marqué une étape étonnante de l’histoire de cette rivalité.

Ainsi, au-delà des confrontations sportives, le « derby de la M23 » incarne une rivalité profondément enracinée, façonnée par des décennies de passion, de conflits et de moments inoubliables.

Laurent Dubois http://belgiumtribune.be

Fort d'une carrière de 18 ans dans le journalisme, Laurent Dubois s'est spécialisé dans la couverture approfondie des événements culturels, artistiques et historiques. Ayant travaillé avec des magazines de premier plan, il met désormais à contribution son savoir-faire pour BelgiumTribune.be, partageant des perspectives uniques sur le patrimoine culturel et l'art contemporain.

Tu pourrais aussi aimer

+ There are no comments

Add yours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.