Découvrez lunivers sombre du défilé Thom Browne et Edgar Allan Poe

# Défilé Thom Browne : Une Performance Spectaculaire à la Fashion Week de New York

À l’instar du show Maison Margiela Artisanal lors de la Fashion Week haute couture en janvier dernier, le défilé Thom Browne a clôturé en beauté la Fashion Week de New York automne-hiver 2024-2025.

Ce mercredi 14 février 2024, jour de la Saint-Valentin, le designer américain a une nouvelle fois démontré son talent de metteur en scène avec une performance spectaculaire inspirée par le célèbre poème narratif The Raven (Le Corbeau) d’Edgar Allan Poe, publié en 1845.

Un Conte Gothique Prend Vie sur le Podium

Lors d’une nuit morne dans un champ enneigé, trônent une balançoire et une femme-arbre vêtue d’une doudoune de dix mètres de long, d’où sortent des enfants impatients d’entendre ce conte gothique.

Et alors que le corbeau apparaît, la top model Anna Cleveland enveloppée dans une étole de smokings déchiquetés, la voix puissante de l’actrice Carrie Coon s’élève dans la salle.

Une Collection Évocatrice d’Histoires Mystérieuses

Défilent ensuite une école de corbeaux, et à mesure que l’histoire se termine sur les fameux « Nevermore » prononcés inlassablement par le corbeau, surgit un mystérieux et hypnotique insecte doré. Enveloppée dans une cape en jacquard lumineuse ornée de roses et de corbeaux en intarsia moiré noir, la mannequin Alex Consani offre un final mémorable grâce à sa démarche exceptionnelle.

Baigné dans une atmosphère quasi mystique, ce défilé de mode automne-hiver 2024-2025 se déploie en une collection où l’uniforme et le tailoring chers à Thom Browne se muent en des silhouettes imprégnées de références historiques et de détails gothiques.

Élégance Gothique et Modernité Inégalée

Dominés par le noir et le blanc, les looks sont déconstruits et ornés de roses ou de corbeaux, les pièces sont composées à partir de cachemire frangé ou de tweeds déchiquetés, les ceintures se transforment en corsets et les chaussures sont recouvertes de vinyles translucides.

D’une étonnante complexité mais d’une incroyable modernité, cette première collection depuis son défilé couture à Paris confirme que Thom Browne a encore de nombreuses histoires à nous raconter.

FAQs:

1. Qui a clôturé la Fashion Week de New York automne-hiver 2024-2025 en beauté?

Thom Browne a clôturé la Fashion Week de New York automne-hiver 2024-2025 en beauté avec son défilé spectaculaire.

2. Quelle inspiration a guidé le défilé de Thom Browne à la Fashion Week?

Le défilé de Thom Browne à la Fashion Week a été inspiré par le célèbre poème narratif The Raven d’Edgar Allan Poe.

3. Qui étaient les modèles phares du défilé de Thom Browne?

Les mannequins Anna Cleveland et Alex Consani étaient parmi les modèles phares du défilé de Thom Browne.

4. Quels étaient les éléments clés de la collection automne-hiver 2024-2025 de Thom Browne?

La collection automne-hiver 2024-2025 de Thom Browne mettait en avant des silhouettes gothiques, des détails historiques, des tissus déchiquetés, et des ceintures transformées en corsets.

5. Comment Thom Browne a-t-il combiné l’uniforme et le tailoring dans sa collection?

Thom Browne a combiné l’uniforme et le tailoring en créant des looks déconstruits, ornés de roses et de corbeaux, avec des pièces en cachemire et des chaussures originales recouvertes de vinyles translucides.

6. Quelle impression générale la collection de Thom Browne a-t-elle laissée sur le public?

La collection de Thom Browne a laissé une impression d’étonnante complexité et d’incroyable modernité, confirmant que le designer a encore de nombreuses histoires à raconter sur les podiums.

Benjamin Lambert

Journaliste engagé depuis plus de 10 ans, Benjamin Lambert a consacré sa carrière à l'investigation et à la révélation des problématiques sociales majeures. Ayant contribué significativement à des médias réputés, il met désormais son expérience au service de BelgiumTribune.be, explorant des sujets captivants et éclairant des enjeux cruciaux de la société à travers ses articles percutants.

Tu pourrais aussi aimer