Découvrez les redoutables grimpeurs en action au Trofeo Calvía à Majorque – Challenge Mallorca 2024! 🚴‍♂️🔥

La Challenge Mallorca a été pendant des années le point de départ de la saison cycliste européenne, mais avec l’introduction de la Clàssica Valenciana, ce n’est plus le cas. Pour de nombreux coureurs, la série de courses sur l’île espagnole est tout de même le début de la saison. Étant donné qu’il s’agit de courses d’un jour indépendantes, les équipes présentes peuvent également effectuer des rotations. Cinq jours de course divertissante, avec surtout des opportunités pour les grimpeurs et les puncheurs. WielerFlits se projette déjà !

## Historique
**Vainqueurs des dix dernières éditions de la Challenge Mallorca**
2023 : Rui Costa – Marijn van den Berg – Kobe Goossens – Kobe Goossens – Ethan Vernon
2022 : Brandon McNulty – Biniam Girmay – Tim Wellens – Alejandro Valverde – Arnaud De Lie
2021 : *Pas disputé en raison de la crise sanitaire*
2020 : Matteo Moschetti – Emanuel Buchmann – Marc Soler – Matteo Moschetti
2019 : Jesús Herrada – Emanuel Buchmann – Tim Wellens – Marcel Kittel
2018 : John Degenkolb – Tim Wellens – Toms Skujins – John Degenkolb
2017 : André Greipel – Tim Wellens – Tim Wellens – Daniel McLay
2016 : André Greipel – Gianluca Brambilla – Fabian Cancellara – André Greipel
2015 : Matteo Pelucchi – Steve Cummings – Alejandro Valverde – Matteo Pelucchi
2014 : Sacha Modolo – Sacha Modolo – Michal Kwiatkowski – Gianni Meersman

## Parcours
**Mercredi 24 janvier, Trofeo Calvía : Palmanova – Palmanova (150,1 km)**
Sur le premier jour de la Challenge Mallorca, une course montagneuse attend les coureurs avec plus de 2 800 mètres de dénivelé. Le Trofeo Calvía n’est jamais complètement plat, mais la partie la plus difficile se situe dans les 100 premiers kilomètres. On y trouve notamment deux ascensions du **Coll den Claret** (des deux côtés) et du **Coll de Sóller (7,5 km à 4,4%)**.
Les 40 derniers kilomètres comprennent encore trois courtes côtes : **Es Grau (4,1 km à 4,4%)**, **Coll de Sa Gramola (3,8 km à 4,2%)** et une montée vers **Es Capdellà (2,6 km à 5,2%)**. Après cette dernière portion montante, il reste environ 16 kilomètres jusqu’à l’arrivée à Palmanova.
**Départ** : 12h00
**Arrivée** : entre 15h40 et 16h10

**Jeudi 25 janvier, Trofeo Ses Salines-Felanitx : Ses Salines – Felanitx (158,6 km)**
Le deuxième jour de la Challenge Mallorca est marqué par une arrivée en côte. Le profil altimétrique du Trofeo Ses Salines-Felanitx ressemble à une étape de montagne, mais par rapport à la plupart des autres courses de la semaine, cela reste modéré. Les huit derniers kilomètres montent, avec un passage plus raide à 6% à sept kilomètres de l’arrivée. Pour le reste, ça monte à environ 2%, ce qui est faisable pour de nombreux sprinteurs.
L’historique montre également que souvent (de forts) sprinteurs gagnent ici, avec l’an dernier Marijn van den Berg, mais aussi Matteo Moschetti, John Degenkolb et André Greipel ont déjà été victorieux ici.
**Départ** : 11h35
**Arrivée** : entre 15h40 et 16h10

**Vendredi 26 janvier, Trofeo Serra de Tramuntana : Selva – Lluc (153,8 km)**
Le troisième jour de la Challenge Mallorca appartient au Trofeo Serra de Tramuntana, dans la moitié nord de l’île. Le Coll Sa Batalla provoque déjà quelques échauffourées juste après le départ et le Coll Sóller est un préambule au plat de résistance de la journée. Après 120 kilomètres, les coureurs atteignent en effet le pied du **Coll Puig Major (14,3 km à 6,1%)**.
C’est sur cette ascension que la décision devrait probablement tomber dans cette manche de la série de courses. Le Puig Major est la plus longue montée de Majorque et sur la portion la plus raide, le pourcentage atteint plus de 11%. Le sommet se situe à 868 mètres d’altitude, après quoi il reste 18 kilomètres jusqu’à l’arrivée. Ce n’est pas entièrement en descente, car il reste une section de 6 kilomètres légèrement montante. La finale vers Lluc descend cependant.
**Départ** : 12h00
**Arrivée** : entre 15h40 et 16h10

**Samedi 27 janvier, Trofeo Pollença-Port d’Andratx : Pollença – Port d’Andratx (158,4 km)**
Ceux qui n’ont pas pu s’exprimer lors du Trofeo Serra de Tramuntana auront une autre chance avec le Trofeo Pollença-Port d’Andratx. Les 50 premiers kilomètres sont plats, mais ensuite une phase vallonnée s’ensuit vers le sud-ouest. Les coureurs passent successivement par le **Coll de Femenías** et le **Coll Puig Mayer**. Ensuite, le plus difficile des 2 700 mètres de dénivelé totaux sera derrière eux.
Les 60 derniers kilomètres comprennent encore le **Coll den Bleda (4,1 km à 5,2%)**, le **Coll de sa Pedrissa (6,5 km à 4,9%)** et, dans la phase finale, le **Coll de Sa Gramola (3,8 km à 4,2%)**. Ensuite, il reste dix kilomètres en légère descente vers la ville portuaire de Port d’Andratx. Pour les puncheurs ou les spécialistes des cols ?
**Départ** : 11h50
**Arrivée** : entre 15h40 et 16h10

**Dimanche 28 janvier, Trofeo Palma : Palma de Mallorca – Palma de Mallorca (150 km)**
Traditionnellement, la Challenge Mallorca se termine avec le Trofeo Palma, avec un départ et une arrivée dans la capitale de l’île cycliste et touristique. À quelques kilomètres au sud-est de la ville, le coup d’envoi est donné, puis les coureurs plongent dans les terres sur plus de 100 kilomètres. Cela ne procure pas beaucoup de dénivelé. Un sprint massif est donc le scénario attendu, après six tours du boulevard de Palma de Mallorca.
**Départ** : 10h00
**Arrivée** : entre 13h40 et 14h10

## Favoris (grimpeurs)
La Challenge Mallorca est donc une série de cinq courses d’un jour consécutives, ce qui signifie que chaque équipe peut aligner une équipe différente par course. Cela mettra en lumière les grimpeurs lors des courses difficiles, tandis que les puncheurs se distingueront lors du Trofeo Ses Salines-Felanitx et du Trofeo Palma. Dans la section des favoris, nous aborderons les deux groupes de favoris séparément.

Commencez par les grimpeurs et les spécialistes des ascensions. UAE Emirates participe, mais laisse Tadej Pogačar à la maison pour le moment. Ils ont cependant **Brandon McNulty** et **Marc Soler** dans leurs rangs. L’Américain est particulièrement redoutable ; en 2022, il a remporté tôt dans l’année l’Ardèche Classic après une longue échappée sur un terrain vallonné. Ne lui laissez pas un écart de 10 mètres, sinon il est parti.
BORA-hansgrohe amène plusieurs grimpeurs. **Aleksandr Vlasov**, **Lennard Kämna**, **Emanuel Buchmann** et Giovanni Aleotti sont les fers de lance des courses difficiles. Buchmann a déjà remporté la Challenge Mallorca en 2019 et 2020.
Chez EF Education-EasyPost, méfiez-vous du nouveau venu **Rui Costa**, qui a remporté l’ouverture l’année dernière. Aux côtés d’Alberto Bettiol, Simon Carr, **Hugh Carthy**, et du talentueux Lukas Nerurkar, le Portugais peut rendre la course difficile. Du côté d’Uno-X, **Tobias Halland Johannessen** voudra se montrer, tandis que chez Movistar, Gregor Mühlberger, Javier Romo et Oier Lazkano participent, entre autres.

La Belgique est également représentée du côté de Soudal Quick-Step. Pas encore de Remco Evenepoel sur l’île espagnole, mais **Ilan Van Wilder** et le nouveau lieutenant de luxe de Evenepoel, **Mikel Landa**. Ils seront notamment soutenus par Gianni Moscon, **Mauri Vansevenant**, et le champion U23 néerlandais Pepijn Reinderink, qui a signé son contrat la semaine dernière. Pour sa part, Lotto Dstny a fait appel à Lennert Van Eetvelt, alors que Henri Vandenabeele tentera de se relancer après des années difficiles chez Team dsm-firmenich.
Il y a aussi beaucoup de outsiders. Pensons à Cofidis avec **Ion Izagirre**, **Jesús Herrada** et Kenny Elissonde. Il y a cinq ans, c’est Herrada qui a remporté la course d’ouverture de la Challenge Mallorca. Arkéa-B&B Hotels espère une belle performance de Vincenzo Albanese, qui conserve encore un bon coup de reins après une course difficile, ou de Clément Champoussin.

Nous retrouvons le nom de **Sebastian Berwick** chez Caja Rural-Seguros RGA, après son départ forcé d’Israel-Premier Tech. Le jeune Australien de 24 ans a de bonnes jambes de grimpeur, comme en atteste sa victoire en fin d’année dernière lors d’une étape de montagne du Tour of Hainan devant Óscar Sevilla et Ben Hermans. Intermarché-Wanty peut compter sur le débutant WorldTour **Francesco Busatto**, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège pour espoirs en 2023 et d’une étape de montagne dans l’Orlen Nations Grand Prix l’an dernier.

Enfin, citons les noms d’Alexander Kamp (Tudor Pro Cycling), Victor Langelotti (Burgos-BH), et le Néerlandais Alex Molenaar, qui évoluera cette année au sein de la nouvelle équipe continentale espagnole, nommée Illes Balears Arabay, et visera une place dans le top 10. L’année dernière, il avait été proche, avec une onzième place lors de la Trofeo Ses Salines.

**Favoris selon WielerFlits (grimpeurs)**
**** Aleksandr Vlasov
*** Brandon McNulty, Ilan Van Wilder
** Lennard Kämna, Rui Costa, Mikel Landa
* Emanuel Buchmann, Marc Soler, Ion Izagirre, Tobias Halland Johannessen

Site web de l’organisation
Liste des participants au Trofeo Calvía (ProCyclingStats)
Liste des participants au Trofeo Serra de Tramuntana (ProCyclingStats)
Liste des participants au Trofeo Pollença-Port d’Andratx (ProCyclingStats)

## Favoris (sprinteurs)
Les équipes présentes emmènent également des sprinteurs à Majorque. Il y a deux bonnes chances de sprint, mais dans les autres courses, ils pourront acquérir la dureté nécessaire pour peaufiner leur forme en vue du reste du printemps. **Arnaud Démare** sera par exemple mis en avant par Arkéa-B&B Hotels, où il est épaulé par Jenthe Biermans et David Dekker. **Marijn van den Berg** (EF Education-EasyPost) est également de retour, après avoir remporté l’épreuve l’année dernière.

BORA-hansgrohe mise sur **Jordi Meeus** pour les sprints, qui voudra prouver cette année que sa victoire au sprint sur les Champs-Élysées lors du Tour n’était pas un incident isolé. Il devra également affronter le duo de l’UAE **Juan Sebastián Molano** et **Álvaro Hodeg**. Soudal Quick-Step mise sur le nouvel arrivant américain **Luke Lamperti**, avec les rouleurs Gianni Moscon, Yves Lampaert, et Kasper Asgreen à ses côtés.

**Gerben Thijssen** est le sprinteur prévu chez Intermarché-Wanty, avec l’aide de Hugo Page et Adrien Petit, tandis qu’**Alexander Kristoff** est l’homme rapide d’Uno-X. Lotto Dstny arrive avec Lionel Taminiaux et surtout le talentueux **Jarne Van de Paar**. La dernière fois, est-ce que ce dernier, à la suite d’Arnaud De Lie, est le prochain grand sprinteur belge issu de l’équipe Lotto ?

Chez Tudor, les nouveaux venus **Alberto Dainese** et Marius Mayrhofer sont les sprinteurs de l’équipe. Dainese en particulier sera mis à l’honneur à Majorque. De plus, les équipes plus modestes comptent encore quelques outsiders. Pensons à de rapides coureurs comme Orluis Aular, Iúri Leitão (Caja Rural-Seguros RGA), Stanislaw Aniolkowski (Cofidis), Antonio Soto (Equipo Kern Pharma), et Jon Aberasturi (Euskaltel-Euskadi).

**Favoris selon WielerFlits (sprint)**
**** Arnaud Démare
*** Jordi Meeus, Marijn van den Berg
** Luke Lamperti, Gerben Thijssen, Juan Sebastián Molano
* Alberto Dainese, Alexander Kristoff, Jarne Van de Paar, Orluis Aular

Site web de l’organisation
Liste des participants au Trofeo Ses Salines-Felanitx (ProCyclingStats)
Liste des participants au Trofeo Palma (ProCyclingStats)

## Météo et télévision
Grâce au climat doux, Majorque est souvent un endroit agréable, même s’il peut aussi être sombre et gris. Cependant, cela ne semble pas être le cas lors de cette édition de la Challenge Mallorca, selon Weeronline. Du mercredi au dimanche, la température maximale oscille autour de 17 et 19 degrés Celsius. Aucune précipitation n’est attendue, mais il n’y aura pas non plus de ciel bleu immaculé et ensoleillé 24h/24.

La Challenge Mallorca est diffusée en direct tous les jours sur Eurosport et ses plateformes en ligne Eurosport.nl et Discovery+. Les horaires de diffusion peuvent varier, donc gardez un œil sur le guide TV de WielerFlits pour les informations exactes sur la chaîne et les horaires de diffusion.

Gilles Moreau https://belgiumtribune.be/

Journaliste chevronné depuis plus de 12 ans, j'ai couvert divers sujets allant de la politique nationale à l'économie mondiale. Autrefois affilié à des publications de renom, il apporte désormais son expertise à BelgiumTribune.be, analysant en profondeur les enjeux politiques et économiques qui façonnent l'avenir du pays.

Tu pourrais aussi aimer

+ There are no comments

Add yours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.