Découvrez le jeune Bouchouari de Neerpede avec des racines au Standard et une endurance incroyable titulaire avec Anderlecht contre lUnion

Mohamed Bouchouari est en train de se faire un nom au sein du monde du football. L’entraîneur Brian Riemer l’a fortement apprécié en raison de ses performances impressionnantes. « Je vais être honnête, je ne le connaissais pas bien mais il a fait une bonne préparation, de bons matchs en Futures et un bon stage. Connaissant la situation de Louis (Patris, blessé aux chevilles), j’ai réfléchi et je me suis dit que j’avais un sentiment positif à l’idée de voir Bouchouari jouer. Je suis même impatient, » a déclaré Riemer.

Il est également noté que Bouchouari possède une véritable polyvalence sur le terrain. Il a la capacité de jouer avec les deux pieds et est loué pour sa capacité à parcourir de longues distances sur le terrain. Son ex-coach en U21, Robin Veldman, affirme : « Bouch, c’est le gars qui aide tout le monde. »

L’ascension de Bouchouari est d’autant plus impressionnante compte tenu de son héritage familial dans le monde du football. Son oncle a joué pour le Standard de Liège et son cousin évolue à Saint-Étienne. De plus, Bouchouari a évolué dans un rôle offensif avant de se spécialiser comme défenseur.

Ce jeune talent a également vécu une expérience inoubliable avec l’équipe de Dudelange au Luxembourg, où il a affronté des équipes de renommée internationale. Malgré quelques revers, son équipe a réalisé une performance historique en obtenant quatre points en phase de groupes de l’Europa League.

Après avoir été sans contrat pendant six mois, Bouchouari a saisi une opportunité en signant un contrat de 18 mois avec Anderlecht, qui a ensuite été prolongé pour deux années supplémentaires. Malgré un prêt à Emmen, le jeune joueur garde de grandes ambitions pour son avenir. Il a exprimé son désir de représenter l’équipe nationale du Maroc. « Chacun doit choisir avec le cœur. Pour moi, c’est le Maroc. Beaucoup de membres de ma famille y vivent encore et me suivent à distance. Ils adoreraient me voir jouer pour le Maroc, » a-t-il déclaré.

En fin de contrat en juin, Bouchouari semble être en discussions pour prolonger son séjour à Anderlecht. Son ascension fulgurante chez les mauves continue d’impressionner son entraîneur, Brian Riemer. « Jouer est une opportunité pour lui, » a souri Riemer. « Je suis surpris quand je vois ses qualités qu’il n’ait pas percé plus tôt. »

L’avenir semble radieux pour ce talent émergent du football belge.

Gilles Moreau https://belgiumtribune.be/

Journaliste chevronné depuis plus de 12 ans, j'ai couvert divers sujets allant de la politique nationale à l'économie mondiale. Autrefois affilié à des publications de renom, il apporte désormais son expertise à BelgiumTribune.be, analysant en profondeur les enjeux politiques et économiques qui façonnent l'avenir du pays.

Tu pourrais aussi aimer

+ There are no comments

Add yours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.