Découvrez le hack innovant qui booste lautonomie des Hyundai et Kia électriques

Les constructeurs automobiles trouvent toutes sortes de moyens d’augmenter l’autonomie de leurs véhicules électriques. Mais installer des batteries plus grandes et développer des moteurs plus efficaces coûte cher. C’est pourquoi Kia et Hyundai ont mis au point une astuce bon marché, appelée AAS.

« AAS signifie Active Air Skirt et réduit la résistance à l’air à haute vitesse. Cela améliore non seulement la stabilité, mais aussi l’autonomie. Le système AAS fonctionne en contrôlant le flux d’air passant par la partie inférieure du pare-chocs. Des capteurs surveillent en permanence la turbulence autour des roues et les jupes escamotables la rendent le plus inoffensive possible. »

Les jupes d’air actives sont normalement dissimulées entre le pare-chocs avant et les roues avant. Lorsque la vitesse dépasse 80 km/h et que la résistance aérodynamique devient supérieure à la résistance au roulement, le système entre en action. Vers environ 70 km/h, le système retrouve sa position dissimulée.

Ajustées au châssis E-GMP de Kia et Hyundai

Les jupes actives ne se trouvent qu’au niveau des pneus et non sur toute la largeur de la face avant, car cela dégraderait l’aérodynamisme. Le châssis de la plate-forme E-GMP, sur lequel reposent notamment la Kia EV6, l’Hyundai Ioniq 5 et l’Hyundai Ioniq 6, est en outre totalement plat. Cette approche présente également l’avantage d’augmenter la pression vers le bas, ce qui améliore la stabilité et la traction.

Idéal aussi pour la Kia EV6 AWD Performance

« Grâce à l’utilisation de caoutchouc à la base, l’AAS peut également atteindre des vitesses supérieures à 200 km/h. C’est un avantage supplémentaire pour un véhicule tel que la Kia EV6 AWD Performance, avec une vitesse de pointe de 260 km/h. Le caoutchouc réduit non seulement le risque de dommages, par exemple dus aux éclats de pierre lors de la conduite à haute vitesse, mais garantit également une longue durée de vie selon Kia et Hyundai. »

Combien de kilomètres supplémentaires offre AAS?

« AAS n’est pas encore installé sur les Hyundai et Kia exposées chez votre concessionnaire local. Cependant, le système a été largement testé. Sur la base des résultats, les Sud-Coréens affirment que le coefficient de traînée aérodynamique diminue de 0,008. Pour la Genesis GV60, un crossover sportif non disponible aux Pays-Bas et en Belgique, mais vendu en Allemagne, cela représente une amélioration de 2,8%. »

« En termes d’autonomie, la différence n’est pas énorme : pour la Genesis GV60, cela équivaut à une augmentation de près de 6 kilomètres. D’un autre côté… cela pourrait faire la différence lors d’une froide nuit d’hiver avec une autonomie en chute rapide et une distance restante jusqu’à chez vous ou la prochaine borne de recharge. Il n’est pas encore connu à partir de quand Kia et Hyundai équiperont leurs voitures de série avec AAS. »

Il est clair que Kia et Hyundai cherchent à améliorer l’autonomie de leurs véhicules électriques de manière abordable et efficace. La question est de savoir quand ces avancées seront disponibles pour les conducteurs européens.

Gilles Moreau https://belgiumtribune.be/

Journaliste chevronné depuis plus de 12 ans, j'ai couvert divers sujets allant de la politique nationale à l'économie mondiale. Autrefois affilié à des publications de renom, il apporte désormais son expertise à BelgiumTribune.be, analysant en profondeur les enjeux politiques et économiques qui façonnent l'avenir du pays.

Tu pourrais aussi aimer

+ There are no comments

Add yours

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.