Découverte révolutionnaire du CNRS un espoir contre le cancer féminin

**Une percée prometteuse dans la lutte contre le cancer du sein**

Publié le 31/01/2024 à 22h33

Une équipe de chercheurs du CNRS a fait une découverte révolutionnaire dans la lutte contre le cancer du sein. Cette avancée ouvre de nouvelles perspectives pour le traitement de cette maladie redoutable. Selon Damien Mascret, médecin et journaliste France Télévisions, « C’est un espoir considérable pour les femmes victimes d’un cancer du sein agressif. »

La recherche, menée par une équipe franco-américaine sous la houlette du CNRS, a identifié une protéine appelée SMYD2, présente en quantité excessive dans les cas de cancer du sein agressif. En bloquant cette protéine, les chercheurs ont observé une réduction significative, voire l’absence, de métastases. Les métastases sont des développements redoutables du cancer, associés à une diminution drastique des chances de survie des patients. La découverte offre ainsi un nouvel espoir pour améliorer la survie et la qualité de vie des personnes atteintes de cette forme de cancer.

Damien Mascret souligne l’importance de ces résultats, mais aussi le besoin de les confirmer chez l’humain. Il déclare, « Maintenant, reste à passer de la souris à l’être humain. Si les résultats sont aussi efficaces, avec aussi peu d’effets indésirables, eh bien, oui, c’est effectivement très prometteur. »

Cette percée est le fruit de nombreuses années de recherche et de collaboration internationale. Le CNRS, en particulier, a joué un rôle central dans cette avancée majeure. Cette annonce a suscité un immense intérêt dans la communauté scientifique, ouvrant la voie à de nouvelles études et à des perspectives prometteuses pour le développement de traitements adaptés.

Les perspectives ouvertes par cette découverte sont également encourageantes pour la recherche en oncologie. La possibilité de bloquer les métastases pourrait avoir des implications majeures pour de nombreuses autres formes de cancer, offrant de nouveaux espoirs pour les patients et leurs familles.

Cette avancée témoigne de la puissance et de la pertinence de la recherche scientifique dans la lutte contre les maladies graves. Elle incarne l’engagement des chercheurs, des institutions et des partenaires internationaux dans la quête de solutions novatrices pour des problèmes de santé majeurs, tels que le cancer du sein.

En conclusion, cette découverte du CNRS sur le blocage des métastases dans le cancer du sein est une avancée remarquable qui suscite de grands espoirs dans le domaine médical et scientifique. Les prochaines étapes consisteront à confirmer ces résultats et à développer des traitements basés sur cette avancée, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour la lutte contre cette maladie redoutable.

**Sources: CNRS, France Télévisions**

Benjamin Lambert

Journaliste engagé depuis plus de 10 ans, Benjamin Lambert a consacré sa carrière à l'investigation et à la révélation des problématiques sociales majeures. Ayant contribué significativement à des médias réputés, il met désormais son expérience au service de BelgiumTribune.be, explorant des sujets captivants et éclairant des enjeux cruciaux de la société à travers ses articles percutants.

Tu pourrais aussi aimer