BMW réveille la tendance des Art Cars aux 24H Le Mans

BMW de Retour au Mans avec une Nouvelle Art Car

Une Tradition Artistique Remise au Goût du Jour

Après 14 ans d’absence, BMW fait un retour très attendu au Mans avec une toute nouvelle Art Car. Cette tradition emblématique a débuté dans les années 70, grâce à Hervé Poulain, commissaire-priseur et pilote amateur. La première Art Car a vu le jour en 1975, avec la célèbre BMW 3.0 CSL peinte par l’artiste Alexander Calder. Depuis, six autres voitures du constructeur allemand ont été transformées par des artistes contemporains renommés, tels que Roy Lichtenstein en 1977 (BMW 320i Turbo) et Andy Warhol en 1979 (BMW M1).

L’Art au Service du Public

L’objectif initial de Poulain était de surprendre les spectateurs et d’offrir un cadeau à un public plus large qui n’avait pas forcément accès à l’art contemporain. Cette vision perdure encore aujourd’hui, comme en témoigne la nouvelle création de Julie Mehretu. Présentée au centre Georges-Pompidou à Paris le 21 mai dernier, cette œuvre mobile de l’artiste éthiopienne offre un style urbain marqué par des teintes grises, des traits de graffiti noirs, et des touches de rouge et jaune inspirés de l’une de ses toiles intitulée « Everywhen ».

Quand l’Art Rencontre la Technologie

Pour donner vie à son œuvre, Julie Mehretu a collaboré étroitement avec les designers et les ingénieurs de BMW. Cette immersion lui a permis de mieux appréhender le comportement dynamique de l’Hypercar allemande, la M Hybrid V8. En utilisant la conception assistée par ordinateur, elle a créé une image haute résolution de son design. Mehretu explique : « Ce projet m’a offert l’opportunité d’explorer un univers totalement différent de celui auquel je suis habituée dans mon travail. Mon objectif était d’aller au-delà de la simple peinture sur voiture pour créer une véritable œuvre d’art. »

La Fusion entre l’Art et la Vitesse

Pour l’artiste, sa création symbolise la rencontre entre la peinture, l’art conceptuel, l’aérodynamisme, la vitesse et l’esthétique. « L’Hypercar devient un lieu de rêve où ces différents éléments peuvent s’entremêler pour donner naissance à une œuvre unique en son genre », souligne Mehretu. Cette initiative vient ainsi enrichir l’héritage des Art Cars de BMW, en associant une fois de plus l’art contemporain à l’univers de la course automobile.

Questions Fréquemment Posées

Comment est né le concept des Art Cars de BMW?
Le concept des Art Cars de BMW est né dans les années 70, grâce à l’initiative d’Hervé Poulain, commissaire-priseur et pilote amateur.

Quelle était l’idée originale derrière les Art Cars?
L’idée originale était de surprendre les spectateurs et d’offrir de l’art contemporain à un public plus large.

Quel événement a marqué le retour de BMW avec une nouvelle Art Car?
Le retour de BMW avec une nouvelle Art Car a été marqué par sa présentation au centre Georges-Pompidou à Paris.

Comment Julie Mehretu a-t-elle conceptualisé sa version de l’Art Car BMW?
Julie Mehretu s’est inspirée de son tableau « Everywhen » pour créer une œuvre urbaine aux couleurs grises, noires, rouges et jaunes.

Comment Julie Mehretu a-t-elle collaboré avec BMW pour réaliser son œuvre?
Julie Mehretu a travaillé en étroite collaboration avec les designers et ingénieurs de BMW pour intégrer son design à l’Hypercar allemande, la M Hybrid V8.

Qu’est-ce que l’Art Car de BMW symbolise pour Julie Mehretu?
Pour Julie Mehretu, l’Art Car de BMW représente la fusion entre la peinture, l’art conceptuel, la vitesse, et l’aérodynamisme, offrant un espace de créativité unique.

Laurent Dubois http://belgiumtribune.be

Fort d'une carrière de 18 ans dans le journalisme, Laurent Dubois s'est spécialisé dans la couverture approfondie des événements culturels, artistiques et historiques. Ayant travaillé avec des magazines de premier plan, il met désormais à contribution son savoir-faire pour BelgiumTribune.be, partageant des perspectives uniques sur le patrimoine culturel et l'art contemporain.

Tu pourrais aussi aimer