Attaque en diffamation linspiratrice de Mon petit renne dévoile la vérité sur Netflix TF1INFO

Plainte pour Diffamation Contre Netflix : La Véritable Histoire Derrière « Mon Petit Renne »

La Mini-Série « Mon petit renne » sur Netflix

C’est devenu un rituel pour de nombreux spectateurs après avoir regardé une fiction inspirée d’une histoire vraie. Ils deviennent des enquêteurs amateurs, cherchant à en savoir plus sur les véritables personnes qui ont inspiré les personnages. C’est exactement ce qui s’est passé avec « Mon petit renne », une mini-série lancée le 11 avril sur Netflix en sept épisodes. L’histoire raconte le harcèlement subi par le comédien écossais Richard Gadd, qui joue son propre rôle, de la part d’une femme seule et manipulatrice. Lors de sa sortie, Richard Gadd avait demandé aux spectateurs de ne pas chercher la vraie identité de « Martha », le nom donné à sa stalkeuse à l’écran. Cependant, cette dernière, désormais identifiée, a décidé de riposter.

La Plainte pour Diffamation de Fiona Harvey contre Netflix

La Britannique Fiona Harvey a décidé de poursuivre Netflix en justice pour diffamation. Elle a déposé sa plainte jeudi devant un tribunal de Californie, réclamant 170 millions de dollars de dédommagement. Selon elle, l’affirmation selon laquelle « Mon petit renne » est basé sur une histoire vraie est « le plus grand mensonge de l’histoire de la télévision ». Les documents consultés par l’AFP indiquent que Fiona Harvey considère cette histoire comme un mensonge créé par Netflix et le créateur de la série, Richard Gadd, par pure cupidité et désir de célébrité. Elle affirme que ce mensonge visait à attirer plus de spectateurs, plus d’attention, à générer plus d’argent, et à détruire délibérément sa vie, simplement parce que c’était une histoire plus captivante que la vérité.

Modifications de l’Histoire et Révélations

Richard Gadd a déclaré en interview avoir modifié certains détails de l’histoire pour protéger la véritable « Martha ». Cependant, l’identité de Fiona Harvey a rapidement circulé sur les réseaux sociaux, l’exposant à des menaces en ligne. Dans la série, Martha harcèle le comédien pendant plusieurs années, lui envoyant des milliers d’emails et messages vocaux, le traquant dans les bars où il se produit, mettant sa famille et sa petite amie à contribution, et allant même jusqu’à le harceler sexuellement, des allégations que Fiona Harvey a catégoriquement niées lors d’une interview télévisée polémique.

Questions Fréquentes:

Qui a initié la plainte pour diffamation contre Netflix?
Fiona Harvey a déposé la plainte pour diffamation contre Netflix.

Quel montant réclame-t-elle en dédommagement?
Elle réclame 170 millions de dollars en dédommagement.

Qu’a déclaré Richard Gadd concernant l’histoire de « Mon petit renne »?
Richard Gadd a affirmé avoir modifié des détails de l’histoire pour protéger la vraie « Martha ».

Quelles allégations sont faites à l’encontre de Fiona Harvey dans la série?
Martha est accusée de harcèlement, de traque, et même d’agression sexuelle envers le comédien.

Quelles conséquences ont eu les révélations de l’identité de Fiona Harvey?
Fiona Harvey a reçu des menaces en ligne suite à la publication de son véritable nom sur les réseaux sociaux.

Comment Fiona Harvey a-t-elle réagi aux accusations lors d’une interview télévisée?
Fiona Harvey a nié catégoriquement avoir harcelé ou agressé Richard Gadd lors d’une interview télévisée.

Gilles Moreau https://belgiumtribune.be/

Journaliste chevronné depuis plus de 12 ans, j'ai couvert divers sujets allant de la politique nationale à l'économie mondiale. Autrefois affilié à des publications de renom, il apporte désormais son expertise à BelgiumTribune.be, analysant en profondeur les enjeux politiques et économiques qui façonnent l'avenir du pays.

Tu pourrais aussi aimer