32 candidates en lice pour la couronne de Miss Belgique 2024 découvrez la vidéo en direct

La Course à la Couronne de Miss Belgique 2024

Ce samedi soir, 32 candidates se préparent à fouler le podium du Théâtre Proximus de La Panne pour la prestigieuse cérémonie de l’élection de Miss Belgique 2024. Qui donc succédera à Emilie Vansteenkiste en tant que reine de beauté nationale cette année ? En direct et en exclusivité sur Sudinfo, plongez dans l’univers étincelant de cet événement glamour.

Une Attente Palpitante en Wallonie

L’attente est palpable en Wallonie, car il y a 11 ans déjà qu’une représentante de cette région a remporté le titre de Miss Belgique. Depuis Noémie Happart en 2013, aucune Wallonne ou Bruxelloise n’a eu l’honneur de recevoir la couronne. Les 13 candidates francophones en lice ce soir espèrent peut-être inverser la tendance et ramener le titre dans le sud du pays.

Les Favorites de la Rédaction

Parmi les participantes francophones, plusieurs jeunes femmes se démarquent par leur charisme et leur ambition. Focus sur quelques favorites de la rédaction :

1. Estelle Toulemonde

À tout juste 18 ans, Estelle Toulemonde, originaire de Bertrix, étudie pour devenir agent d’éducation. Pour elle, l’aventure Miss Belgique est une occasion de surmonter sa timidité et de gagner en confiance en soi. Son naturel devant l’objectif ainsi que sa photogénie pourraient bien lui ouvrir les portes de la victoire ce soir.

2. Ines Castronovo

La pétillante Ines Castronovo, 20 ans, venue de Grâce-Berleur en région liégeoise, poursuit des études en esthétique. Son rêve ? Ouvrir un salon de beauté à son nom et pourquoi pas se lancer dans une carrière télévisuelle. Son engagement sur les réseaux sociaux promet une belle visibilité, mais son côté très liégeois pourrait-il la freiner hors de sa région d’origine ?

3. Amélie Delatte

Du haut de ses 21 ans, Amélie Delatte, originaire de Gilly en Hainaut, étudie l’immobilier avec passion. Elle considère sa participation à Miss Belgique comme une opportunité unique d’explorer de nouvelles voies et de s’inspirer des précédentes lauréates telles que Tatiana Silva. Son style affirmé est un de ses atouts majeurs, mais sa sensibilité pourrait jouer en sa défaveur.

4. Fayza Manzo

Agée de 24 ans et originaire de Gembloux, Fayza Manzo poursuit des études pour devenir agent immobilier. Pour elle, une vraie Miss Belgique doit être ouverte d’esprit, tolérante et avant tout une voix pour les autres. Sa personnalité empathique et cultivée fait d’elle une concurrente redoutée, mais son côté émotif pourrait-il impacter sa performance ce soir ?

5. Alana Quintin

Avec ses 24 printemps, Alana Quintin en provenance d’Erquelinnes, suit une formation d’infirmière avec passion. Son amour pour ce métier réside dans son aspect social et sa capacité à apporter de la lumière dans la vie des individus. Généreuse et au grand cœur, elle brille par son altruisme, mais son entrée dans la compétition suite à une demande extérieure pourrait-elle peser sur ses chances de succès face à des concurrentes plus préparées ?

FAQ

1. Combien de candidates participent à l’élection de Miss Belgique 2024 ce soir ?
32 candidates sont en lice pour décrocher le titre de Miss Belgique 2024 cette année.

2. Depuis combien d’années aucune Wallonne n’a remporté le titre de Miss Belgique ?
Cela fait 11 ans depuis la dernière victoire d’une représentante wallonne à l’élection de Miss Belgique.

3. Quelles sont les attentes des candidates francophones pour cette édition de Miss Belgique ?
Les 13 candidates francophones espèrent incarner la prochaine Miss Belgique et ramener la couronne dans leur région respective.

4. Quelles sont les ambitions des participantes d’origine wallonne ?
Les candidates wallonnes visent à briser la période de disette de victoires pour la région et à décrocher le titre tant convoité de Miss Belgique.

5. Quelle est l’importance de la confiance en soi pour les concurrentes de Miss Belgique ?
La confiance en soi est un élément crucial pour les participantes, leur permettant de briller sous les projecteurs et de se démarquer par leur personnalité et leur charisme.

6. Comment les réseaux sociaux peuvent-ils influencer la visibilité des candidates à l’élection de Miss Belgique ?
Une présence active sur les réseaux sociaux peut renforcer la visibilité des participantes et susciter l’intérêt du public, mais elle peut également révéler des aspects de leur personnalité qui pourraient être mal interprétés.

Benjamin Lambert

Journaliste engagé depuis plus de 10 ans, Benjamin Lambert a consacré sa carrière à l'investigation et à la révélation des problématiques sociales majeures. Ayant contribué significativement à des médias réputés, il met désormais son expérience au service de BelgiumTribune.be, explorant des sujets captivants et éclairant des enjeux cruciaux de la société à travers ses articles percutants.

Tu pourrais aussi aimer